Exode au Pérou

Foto: Hugo Curotto Olaechea

Des dizaines  de milliers de Péruviens quittent la capitale du Pérou à pied pour rentrer dans leurs régions natales  à des centaines de kilomètres  de Lima, vers Cusco, Ayacucho, Huancavelica, Piura, Tarapoto…

Fin avril 2020,  170 000 personnes sont sur les routes,  exposées aux intempéries. Tous portent des masques avec une grande conscience des risques, la chaleur est extrême  le jour, et le froid intense la  nuit pour échapper à la malédiction que représentent à la fois le coronavirus, la perte de travail, l’impossibilité de vendre dans la rue, l’absence de transport public, l’état d’urgence sanitaire déclaré depuis plus d’un mois. 

Isabelle.Tauzin[at]u-bordeaux-montaigne.fr

En ligne : Cuarto Poder – Panamericana

 

 


Auteur/autrice : emila

Recherches latino-américanistes. Circulations humaines et transferts culturels

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.