Décret sur l’établissement de colons français au Paraguay en 1855

En 1854 les discussions entre la Présidence du Paraguay, représenté à Paris par le fils de Carlos Antonio Lopez,  et le Second Empire sous l’égide de Napoléon III, sont favorables à un plan de colonisation, c’est-à-dire l’envoi de centaines de cultivateurs français pour défricher et s’installer sur des parcelles. Les difficultés rencontrées sur place par les Européens, les tentatives de fuite, l’endettement dans lequel ils se retrouvent,  l’affaiblissement causé par les maladies, de multiples raisons aboutissent à la dissolution officielle de la  Nouvelle-Bordeaux en décembre 1855 et à la dispersion des migrants originaires du sud-ouest, après l’intervention du consul de France en faveur de ses compatriotes.

Le décret sur l’établissement de la colonie française par les autorités paraguayennes est accessible en ligne.


Auteur/autrice : emila

Recherches latino-américanistes. Circulations humaines et transferts culturels

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.