Eugène Courret : la construction de la mémoire visuelle. Identités et représentations dans l’émigration, Pérou XIXe siècle

Article de Carlos Estela-Vilela à propos du photographe Eugène Courret, né à Angoulême en 1839 et devenu photographe à Lima à partir de 1863.

L’article est publié par la revue en ligne Artelogie dans son numéro 16 (2021) consacrée à la photographie et aux migrations, XIXe-XXIe siècle.

“La famille Courret s’est d’abord consacré au commerce entre la France et l’Amérique du Sud. Une fois installés au Pérou, les frères Eugène et Achille et leurs successeurs Dubreuil ont orienté leurs affaires vers la photographie en développant l’un des empires photographiques les plus importants et durables (1863-1935) du continent qui a énormément contribué à conforter la mémoire visuelle du Pérou républicain…” https://doi.org/10.4000/artelogie.8872

 

 


Auteur/autrice : emila

Recherches latino-américanistes. Circulations humaines et transferts culturels

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.