Histoire de l’émigration française au Pérou : des témoignages retrouvés sur le XIXe siècle

Histoire de l’émigration française au Pérou: 5 témoignages retrouvés.

L’article publié en espagnol dans Mitologías hoy expose les parcours de  vie des premiers voyageurs ou émigrants français au Pérou entre la guerre  d’indépendance et la guerre du Pacifique (1821-1883), notamment  après celui d’Eugène et Achille Courret, la biographie exceptionnelle de Charles Barroilhet, celle de Sauveur Soyer, les frères Dutey, Edouard Maury de Lapérouse, Flora Tristan et Marie Maitre. Les écrits et documents sur lesquels s’appuie la recherche révèlent l’interculturalité vécue dans la chair – avant que le concept d’interculturalité n’existe – par de jeunes émigrants issus de milieux aisés. L’adaptation et l’incompréhension face aux réalités étrangères sont évidentes dans les lettres aux proches archivées depuis plus d’un siècle et mises en lumière par les descendants héritiers de la mémoire familiale de l’ancêtre émigré, notamment M. Pierre Simonet qui a communiqué la correspondance permettant d’établir des liens entre Sauveur Soyer, natif de Saint-Palais et au service de Bolivar, Ulysse et Isidore Dutey, partis de Baigorri  et Charles Barroilhet de Bayonne. Deux témoignages de femmes offrent une approche différente des expériences migratoires masculines: il s’agit de celui de Flora Tristan et quarante ans plus tard de Marie Maitre de Saint-Arnaud.

On se reportera à l’article en ligne consacré au Bayonnais Charles Barroilhet.

Portrait de Charles Barroilhet, communiqué par Jacqueline Barroilhet (Santiago du Chili).

 

 


Auteur/autrice : emila

Recherches latino-américanistes. Circulations humaines et transferts culturels

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.