Lettres d’Argentine

Les lettres de Dorothée Mondot-Haurie partie en 1899 de son Béarn natal ont été restituées à Paul Mousqué, agriculteur de Lucq et arrière-petit neveu de l’émigrante béarnaise. Les 180 lettres ont été  classées et numérisées par Isabelle Tauzin-Castellanos dans le cadre du projet EMILA (Université Bordeaux Montaigne), dans l’attente que les originaux soient archivées et les numérisations  donnent accès à un fragment d’histoire familiale partagée en Béarn, au Pays Basque et au-delà dans tout le grand sud-ouest.

Dorothée Mondot-Haurie est arrivée à Buenos Aires avec deux autres jeunes gens de Lucq de Béarn, André et Ursule Pétreigne, et avec une partie de la famille Pétreigne. Elle est allée travailler dans la Pampa humide,  près de la bourgade de Rauch, fondée voilà 150 ans, après le passage par la douane de Buenos Aires. L’Association franco-argentine des Béarnais s’est réunie à l’occasion d’une conférence de l’universitaire bordelaise,  organisée à la Bibliothèqe Guido y Spano, à l’initiative de Jorge Horacio Pétreigne, en présence de nombreux descendants de Béarnais.

 

 


Auteur/autrice : emila

Recherches latino-américanistes. Circulations humaines et transferts culturels

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.