Etudes migratoires latino-américaines à Bordeaux

Vendredi 8 juillet 2022 – Journée d’études sur l’histoire de l’émigration Nouvelle Aquitaine/Amérique latine.

L’objectif des activités scientifiques du projet EMILA programmées en juillet 2022  est d’apporter des outils sur l’histoire oubliée de l’émigration à destination de l’Amérique,  explorée à partir de sources multiples et de profils d’émigrants partis dans différents pays, au carrefour des sciences humaines et sociales avec une approche centrée sur les territoires régionaux et transfrontaliers ainsi que les pays d’accueil outre-Atlantique.

Maison de la Recherche, salle des thèses, Université Bordeaux Montaigne

Coordination : Isabelle Tauzin-Castellanos

9 :30 -12 :30Soutenance publique de la thèse de doctorat de

Beñat Cuburu-Ithorotz (Université Bordeaux Montaigne-Universidad del País Vasco) : Les travailleurs du cuir d’Hasparren en Amérique latine. Étude micro-historique d’une émigration spécialisée (XVIIIe-XXe siècle)

14 :45 – 16 :15. Atelier 1. Recherches migratoires Europe-Amérique latine. Trente ans de recherche. Modérateur : Ronald Soto Quiros (université de Bordeaux)

14:45 Hernán Otero (Professeur des universités, CONICET – Universidad Nacional del Centro de la Provincia de Buenos Aires) : Lettres d’émigrants. Sur les continuités et les ruptures des immigrés français en Argentine (Es)

15:30 Óscar Álvarez Gila (Professeur des universités, Universidad del País Vasco) : Le temps de la mémoire ? Les archives de la diaspora basque dans la récupération de l’histoire de l’émigration (Es)

16:30 Discussion

16 :30- 18 :15 Atelier 2 : Etudes migratoires, recherches en devenir. Modérateur : David de la Fuente (université Bordeaux Montaigne)

16 : 30 Lora Labarère (doctorante, université Toulouse II ) : Reconstituer la filiation pour retrouver la mémoire : “devenir” descendant·e·s de Béarnais·e·s en Argentine et en Uruguay”

16: 50 Andrea Rodriguez Tapia (docteure, El Colegio de México, Sciences Po Poitiers) : La défense des intérêts coloniaux espagnols dans un port français : le cas de la Gaceta de Bayona, 1828-1830 (Es)

17: 10 Rosmeliz Alva Zapata (doctorante, Université Bordeaux Montaigne): Convergences de peintres cosmopolites, Nouvelle-Aquitaine et Amérique latine: Julia Codesido et Ricardo Grau (Es)

 17: 30  Claudia Colosio (doctorante, El Colegio de San Luis) : Comment les Français voyaient-ils le Mexique selon L’Illustration, Journal Universel, 1843-1875. Compte rendu de publication (Es)

17 :50- 18 : 15 Discussion – Perspectives

Autre rendez-vous de l’été 2022 : 19-20 juillet à Bayonne: Université d’été transfrontalière, Bayonne, inscription obligatoire.



Citer ce billet
emila (2022, 3 juin). Etudes migratoires latino-américaines à Bordeaux. EMILA. Consulté le 18 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/o7as

Auteur/autrice : emila

Recherches latino-américanistes. Circulations humaines et transferts culturels

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search