Congrès de l’Institut des Amériques, 9-11 octobre 2019

Atelier 11  Allers et retours transatlantiques : un siècle d’archives du quotidien, 1821-1919 – Idas y vueltas transatlánticas: un siglo de archivos entre América y Europa, 1821-1919. Jeudi 9 octobre et vendredi 10 octobre, campus Condorcet

Il s’agira de faire dialoguer l’ici et là-bas des différents groupes sociaux représentatifs des circulations transatlantiques, entre localisme et cosmopolitisme, et de détecter comment l’Autre perçoit ou représente l’Européen, en parallèle avec les connaissances et les représentations du pays d’accueil par le biais des témoignages des émigrants du siècle des indépendances.   

Coordination  : Isabelle Tauzin (Institut Universitaire de France – Université Bordeaux Montaigne)

1ère partie : Entre la France et le Mexique  Jeudi 10 octobre – 8h30. Institut des Amériques Campus Condorcet

Palmira VÉLEZ (historienne, professeur des universités, Université de Saragosse) 

Diplomatie culturelle d’Alfonso Reyes entre Paris et Mexico (es)

Ana Marianela PORRAZ CASTILLO (architecte, doctorante,  École Nationale Supérieure d’Architecture de Versailles) 

Visions et vestiges du Mexique du Porfiriat : le fonds photographique de l’architecte Fernand Marcon (1904-1919) (es)

Beñat Çuburu (historien, doctorant Bordeaux Montaigne – Université Pays Basque) 

Émigrer au Mexique sous le Porfiriat : récit de vie d’un jeune émigrant basque (fr)

2ème partie : Écritures quotidiennes de la migration et émigration scientifique  Vendredi 11 octobre – 10h15. Institut des Amériques Campus Condorcet

Óscar Álvarez Gila (historien, professeur des universités, Université du Pays Basque)

Émigration spontanée et colonisation organisée. Deux visions opposées de l’émigration suédoise en Amérique latine à travers la documentation privée.  (es)

Alexis Medina (historien, chercheur invité, Pontificia Universidad Católica del Ecuador

De la Lorraine à Quito : Sébastien Wise, explorateur scientifique au service de l’Équateur (fr)

Nathalie Le Brun (hispaniste, maître de conférences, Université de Strasbourg)

De la tropicalisation des végétaux à la tropicalisation des hommes. L’archipel des Canaries échangeur transatlantique (fr)


Auteur/autrice : emila

Recherches latino-américanistes. Circulations humaines et transferts culturels

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.