L’émigration pyrénéenne aux Amériques (XIXe au XXe siècles)

Au XIXe et XXe siècle, les Pyrénéens émigrent en nombre outre-Atlantique en quête d’une vie meilleure. L’exposition proposée par l’AME (Association pour la Mémoire de l’Émigration) et le projet EMILA – Université Bordeaux Montaigne explore les raisons de ces départs, le financement, le transport, l’accueil, l’installation et la vie en Amérique…

Un cycle de conférences et de projections accompagne l’exposition visible du vendredi 19 janvier 2024 à 10:00 au dimanche 17 mars 2024 à 13:0, à la  Médiathèque André-Labarrère (Pau)

Contact: Lili Casassus, présidente de l’AME.

Reportage de FR3 sur l’exposition préparée par l’AME

 

La Californie et l’émigration française

Conférence EMILA  Vendredi 17  novembre à 14:00, salle Montaigne

Conférencière invitée
Mme Annick Foucrier, professeure émérite à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, UMR 8138 Sirice. Spécialiste de l’histoire de l’Amérique du Nord, elle a aussi publié plusieurs livres, dont Le rêve californien : Migrants français sur la côte Pacifique (XVIIIe-XXe siècles), Belin, 1999, et de nombreux articles sur l’immigration aux Etats-Unis et l’émigration française vers l’Amérique du Nord et le monde Pacifique.

« Comme l’oiseau sur la branche ». L’émigration de Nouvelle-Aquitaine en Californie au XIXe siècle.
Au XIXe siècle, la pression démographique et l’instauration de l’héritage égalitaire en France obligent de nombreux ruraux au départ, vers les villes proches et Paris, mais aussi vers les espaces américains qui s’ouvrent alors. Les Etats-Unis fournissent de nouvelles perspectives d’activités agricoles et urbaines. La ruée vers l’or en Californie au milieu du siècle joue un rôle d’ancrage pour des migrations en chaînes. Les régions côtières et montagneuses de Nouvelle-Aquitaine sont particulièrement concernées.

Récits de voyage sur le littoral Pacifique et représentations du Pérou

Vendredi 13 octobre, 14h. Présentation d’ouvrages. Université Bordeaux Montaigne – Maison de la Recherche salle 33

Miguel Zugasti (Universidad de Navarra): Naufragio y peregrinación de Pedro Gobeo de Vitoria (1610)

Naufrages et pérégrination de Pedro Gobeo de Vitoria rapporte les mésaventures de l’expédition à laquelle prit part cet adolescent de treize ans parti en 1593 de Séville et qui fit naufrage sur la côte de l’Océan Pacifique, le terrible littoral d’Esmeraldas, entre la Colombie et l’Équateur actuel. L’auteur décrit les épreuves endurées par les survivants qui ont marché pendant des centaines de lieues dans des terres inconnues des Européens.

Le professeur Miguel Zugasti éditeur de l’ouvrage est un spécialiste de l’Espagne du Siècle d’Or, du dramaturge Tirso de Molina et a enseigné à l’université de Santa Barbara en Californie, ainsi qu’à l’Université de Navarre

Monica Cardenas (Université de La Réunion): Images et représentations du Pérou en France (1821-2021).

Monica Cardenas est coéditrice avec Isabelle Tauzin-Castellanos et Maylis Santa Cruz d’un volume dédié à deux siècles d’histoire politique, sociale, artistique et culturelle du Pérou, à partir d’images populaires, de peintures, de photographies, de films, de lettres, de multiples témoignages recueillis depuis l’indépendance du Pérou, en lien avec la culture française. Images et représentations du Pérou en France (1821-2021) est organisé en 4 parties: Le Pérou indépendant et quelques-unes de ses représentations; De l’orientalisme au nectar des Incas; De la Belle Époque à la Seconde Guerre Mondiale; L’Amazonie au coeur de l’engagement, l’art péruvien contre la corruption.

Monica Cardenas  est maîtresse de conférences de littérature latino-américaines à l’université de La Réunion et invitée à présenter l’ouvrage édité par les Presses Universitaires Indianocéaniques.

L’ouvrage collectif est issu du colloque organisé en 2021 au Musée d’Aquitaine par Isabelle Tauzin-Castellanos (IUF – Université Bordeaux Montaigne).

EMILA – Septembre -Décembre 2023

Vendredi 30 septembre, 14h. Université Bordeaux Montaigne – Bibliothèque Rigoberta Menchu BRM 058. Tram B. Montaigne Montesquieu

Conférence de Margarita Pierini (Université de Quilmes, Argentine) : Destins croisés entre la France et l’Argentine : Gabriela Laperrière de Coni et Victoria Ocampo : la parole et l’action. Gabriela Coni/Victoria Ocampo: la palabra y la acción

Vendredi 13 octobre, 14h. Présentation d’ouvrages. Université Bordeaux Montaigne – Maison de la Recherche salle 33

Monica Cardenas (Université de La Réunion): Images et représentations du Pérou en France

Miguel Zugasti (Universidad de Navarra): Naufragio y peregrinación de Pedro Gobeo de Vitoria (1610)

 

Vendredi 17 novembre, 14h. Université Bordeaux Montaigne  – Salle Montaigne. Annick Foucrier (professeure émérite Université Paris I, civilisation Etats Unis). Conférence : L’émigration française en Californie. Salle Montaigne

 

Vendredi 1r décembre Institut Cervantès de Bordeaux. 9 :30-14 :30

Journée d’étude : Centenaire de la bataille d’Ayacucho, centenaire de l’exil de César Vallejo : Approches esthétiques et perspectives scientifiques sur le Pérou des années 20 et influences transnationales.

Vidéo de l’exposition sur l’émigration basque en Amérique Hendaye août 2023

Images du vernissage et de la conférence sur l’émigration basque en Amérique. Réalisation-vidéo: Carlos  Estela Vilela.

Imágenes de la inauguración y conferencia sobre la emigración vasca a América – 2 al 26 de agosto 2023

 

Vernissage de l’exposition Images de la diaspora basque en Amérique

Le vernissage de l’exposition préparée  dans le cadre du projet EMILA s’est déroulé jeudi 3 août 2023 en présence du maire d’Hendaye,  Kotte Ecenarro et de l’adjointe à la Culture et au Patrimoine, Michelle Mounios, et des organisateurs de l’exposition venus de l’université Bordeaux Montaigne aux côtés d’ Isabelle Tauzin-Castellanos, les chercheurs américanistes Beñat Cuburu et Carlos Estela, et dans le public Aurelia Arcocha, Maite Lassalle, Nara Perez Vila, Florence Serrano, Françoise Vigier… Vidéo en ligne du vernissage.

L’exposition se déroule sur deux sites hendayais du 2 août au 26 août, en accès libre: l’espace culturel  Mendi Zolan et parallèlement à la Médiathèque François Mitterrand :  la profusion de documents, de photos ont imposé ce dédoublement. Les deux parties d’Hendaye, la ville haute et la plage permettent de toucher un public plus large, les lecteurs de la médiathèque et les habitués des activités de l’espace culturel, ainsi que les visiteurs de passage, les vacanciers du mois d’août, les retournés comme des émigrants qui reviennent au pays basque natal en été.

Dans les deux espaces à Mendi Zolan et à la Médiathèque, des photos qui montrent le dépeuplement du Pays Basque provoqué par l’émigration au XIXe siècle, la tragédie des naufrages comme le Léopoldine Rose en 1842, les conditions de travail harassantes des émigrants, endettés par le voyage et obligés d’effectuer les tâches les plus malsaines pour se libérer de la dette, la consultation des archives de Montevideo, la rencontre avec des descendants qui ont confié leurs archives à Isabelle Tauzin (Marcel Loustau, Santiago Arca Henon, Mikel Ezkerro, Norma Diaz, Paul Mousqué, Patricio Legarraga…) l’accueil de l’ambassade de France en Uruguay, le centre basque français de Buenos Aires, le musée de Mar del Plata, les ressources du musée de Basse Navarre de Saint Palais, pour le Chili et le Mexique, les archives départementales de la Gironde et des Pyrénées Atlantiques, les photos de Beñat Cuburu auteur d’ Émigrer au Mexiqueà 15 ans, et le film « Parole de Basque », projeté  au cinéma d’Hendaye ont retenu l’attention de l’auditoire toute la soirée du 3 août.

Parmi les historiens qui ont aidé au succès de cette manifestation tout public: Hernan Otero spécialiste de l’émigration en Argentine, Oscar Alvarez Gila, professeur à l’université du Pays Basque (chaire d’histoire de l’Amérique), Raquel Idoate à Pampelune, historienne spécialiste des agents d’émigration de Navarre…

L’émigration était une vaste entreprise rentable et les Basques recherchés par les gouvernement latino-américains pour leur acharnement au travail ont fondé des familles dans le Rio de la Plata, mais aussi, au Pérou, – objet de la conférence du 22 août 2023 à la médiathèque d’Hendaye- aux États-Unis comme on peut l’observer à l’issue de l’exposition . L’exposition est une invitation à suivre l’itinéraire des bateaux qui descendaient jusqu’au Cap Horn avant de remonter vers la Californie à partir de la ruée vers l’or.

Des passeports et des cartes de séjour ainsi que des lettres et des photos de famille, les villas des Américains de retour tout cela  illustre l’importance de la diaspora basque.

L’immigration en Europe aujourd’hui est identique à la quête d’un avenir meilleur des dizaines de milliers de Basques partis entre 1820 et 1930, qui ont gardé en mémoire la terre des ancêtres.

La diaspora basque : du départ transfrontalier à l’intégration en Amérique

Mardi 18 et mercredi 19 juillet, 14:00

Lieu du cours: Bayonne, cité des arts.

Coordination du séminaire: Isabelle Tauzin (Université Bordeaaux Montaigne) – Oscar Alvarez Gila (Université du Pays Basque)

Cours présentiel et à distance en français et en espagnol. Inscription obligatoire par le lien ci-dessous.

FR: https://www.uik.eus/fr/activite/diaspora-basque-du-depart-transfrontalier-lintegration-amerique-pays-basque-etats-unis

Le cours proposé sur La diaspora basque : du départ transfrontalier à l’intégration en Amérique (Pays Basque, Etats-Unis, Amérique latine, XIX-XXIe siècles) est la suite du cours transfrontalier réalisé à Bayonne en 2022 et du colloque sur l’émigration basque de juillet 2021.

En plus du public présent à la Cité des Arts de Bayonne, la transmission par zoom a facilité la participation du public éloigné, y compris en Amérique, déjà présent au cours d’été en 2022.

Objectifs

Les 4 sessions réparties sur 2 demi-journées avec bilans partiels et table ronde exposeront l’actualité de l’histoire de la diaspora basque, en apportant des réponses à de multiples questions sur l’histoire sociale du Pays basque et de l’Amérique des XIXe et XXe siècle.

Session 1:  le départ du pays basque XIXe-XXe siècle: Comment se faisait le recrutement des migrants ? quels rôles jouaient les agents d’émigration ? comment se déroulait la navigation transatlantique ?

Session 2: l’installation en Amérique XIXe-XXe siècle : L’émigration a-t-elle eu un caractère de voyage sous la contrainte ? y a-t-il une symétrie avec la fin de l’esclavage sur le continent américain? comment les immigrants ont-ils été accueillis sur place ? comment se sont-ils intégrés ? y a-t-il une différence dans l’installation de l’émigrant politique et l’émigrant économique ? que disent les photographies de la diaspora? comment interpréter une lettre d’un ancêtre parti en Amérique ?

Session 3: cultures et interculturalité XIXe-XXIe siècle: Comment s’est faite la transition d’une langue à l’autre (basque, français, espagnol) ? y a-t-il des spécificités de la diaspora basque aux États-Unis par rapport à l’Amérique latine (Argentine, Uruguay, Pérou, Chili, Mexique) ? quelle place ont occupé les femmes et les mineurs non accompagnés dans le processus d’émigration ?

Session 4: réseaux, associations, générations et patrimoines XXe-XXIe siècle : Quels rôles ont joué les associations ? Les arts populaires comme le cinéma et le sport ont-ils été des facteurs de transmission ou d’acculturation? Comment les journaux communautaires allophones se sont-ils développés? Quelle actualité a la diaspora basque ? Comment sont entretenus les liens avec les 3e et 4e génération ? Quels rôles jouent les expositions culturelles et les conférences scientifiques dans la transmission du patrimoine diasporique.

18.Jul – 19. Jul, 2023 Cód. F07-23

ES: https://www.uik.eus/es/curso/diaspora-vasca-salida-transfronteriza-integracion-america-pais-vasco-estados-unidos-america

EUS: https://www.uik.eus/eu/jarduera/euskal-diaspora-mugaz-gaindiko-irteeratik-amerikako-integraziora-euskal-herria-estatu

FR: https://www.uik.eus/fr/activite/diaspora-basque-du-depart-transfrontalier-lintegration-amerique-pays-basque-etats-unis Continuer la lecture de « La diaspora basque : du départ transfrontalier à l’intégration en Amérique »

Présentation d’ouvrage: L’émigration basque et béarnaise en Amérique

Présentation du second volume collectif du projet EMILA publié en région Nouvelle Aquitaine: L’émigration basque et béarnaise en Amérique : histoires familiales en construction.  ISBN:  9791070062081

Dimanche 5 mars, 16:00 (annulation du samedi 11 février). Maison Basque de Paris, Saint-Ouen (L. 13 Garibaldi).  Maryse Esterle (projet EMILA) et Isabelle Tauzin-Castellanos (Université Bordeaux Montaigne, projet EMILA). Maison Basque de Paris: Arlette Oçafrain.

Diaporamas en ligne des conférencières

Maryse Esterle

Isabelle Tauzin

Maison Basque de Paris, dimanche 5 mars 2023.

Samedi 8 avril : Salon Biltzar des écrivains du Pays Basque, Sare 2023 – Editions Cairn. Avec Beñat Çuburu Ithorotz.

Lundi 6 février 18:30 par zoom.  Valérie Joubert-Angel (Université Bordeaux Montaigne, projet EMILA).

Autres publications d’ouvrages

De l’émigration en Amérique latine à la crise migratoire : histoire oubliée de la Nouvelle-Aquitaine XIXe-XXIe siècle. Morlaàs, Cairn, 2021, 346 p. ISBN : 9782350689241.

Migraciones, viajes y transferencias culturales. Huellas de movilidades entre México, Centroamérica, Francia y España (1821-2021), Puntarenas, Editorial de la Sede del Pacífico, Universidad de Costa Rica, 2022, 414 p. ISBN: 9789930608005

L’émigration basque et béarnaise en Amérique: histoires familiales en construction

L’Argentine, le Chili, le Mexique ou les Etats-Unis ont été les destinations de dizaines de milliers de Pyrénéens dont les historiens retrouvent des traces grâce aux registres des agents d’émigration installés au Pays Basque ou en Béarn. Arrivés à bon port, les immigrés ont consacré de longues heures à écrire aux familles restées en Europe.  Les lettres rédigées sur de modestes bouts de papier, ont été gardées comme des trésors pendant des décennies. Comme le montrent la dizaine d’auteurs du présent ouvrage, les réseaux informels, les liens de parenté et de cousinage ont favorisé les départs qui concernaient aussi bien des professionnels aguerris comme les travailleurs des métiers du cuir, que des jeunes femmes en quête d’une liberté, loin de la ferme ancestrale.  Continuer la lecture de « L’émigration basque et béarnaise en Amérique: histoires familiales en construction »

Cours d’été transfrontaliers – Vidéos Bayonne : Histoire de l’émigration

Mercredi 19  et jeudi 20 juillet 2022

Vidéos de présentation : Beñat Çuburu (IUT Bayonne – UPPA) Oscar Alvarez Gila (Université du Pays Basque) Isabelle Tauzin (Université Bordeaux Montaigne)

Cours d’été transfrontaliers organisés par l’Université du Pays Basque.  Fundación Cursos de Verano de la UPV/EHUko Uda Ikastaroak Fundazioa (UIK). Bayonne -Cité des arts – UNUM – F06-22 Histoire de la migration transfrontalière en Amérique et représentations culturelles 

 

Projet Ecos Nord-Pérou: deux chercheurs péruviens en sciences humaines et sociales accueillis à Bordeaux

Dans le prolongement de la journée d’études organisée à Lima le 31 août 2022 à l’Institut Porras Barrenechea, par le coordinateur péruvien du projet ECOS  Marcel Velazquez Castro, les chercheurs péruviens Luz Ainai Morales Pino (Pontificia Universidad Catolica del Peru) et Juan Carlos La Serna (Ministerio de la Cultura, UNMSM, U. Lima) réalisent des recherches en France et présentent leurs travaux à l’université Bordeaux Montaigne et à Paris 8- Paris 10. Contact: Isabelle Tauzin-Castellanos.

Mercredi 12 octobre, 9 :00-10 :30 – Maison de la Recherche, salle des thèses

 De la guerre du Pacifique au Centenaire de l’indépendance : Pérou, migration française, influences mutuelles et cultures locales.

Juan Carlos La Serna (UNMSM, histoire, Amazonie, sud-andin, images):  Le Pérou en 1900. Photographie, entrepreneurs de l’image et archives visuelles du pays des incas (1893-1912)

Luz Ainai Morales Pino (UNMSM, littérature, XIXe siècle édition, presse): Tensions idéologiques dans la construction des types par des regards extérieurs: alimentation, race et modernité dans les écrits de Carlos Prince et de Camille Pradier-Foderé.

A l’intention des candidats à l’agrégation interne d’espagnol, du fait de sa double compétence sur le Pérou et le Venezuela, pays dont elle est originaire, la professeure Luz Ainai Morales Pino présentera une conférence par zoom mercredi 12 octobre à 11:00 : Simón Bolívar allende el culto y el mito: miradas desde la historia, la literatura y las memorias.

Migraciones, viajes y transferencias culturales: huellas de movilidades entre México, Centroamérica, Francia y España (1821-2021)

Présentation des résultats du congrès de juillet 2020: un ouvrage collectif publié sur les transferts culturels, les migrations, les voyages entre le  Mexique, l’Amérique Centrale, la France et l’Espagne.

Le rendez-vous avec les auteurs est prévu lundi 10 octobre, 16 : 30 – 18 :00  à la  Maison de la recherche, salle des thèses, Université Bordeaux Montaigne

Dans le cadre du projet EMILA l’ouvrage issu des échanges entre chercheurs européens et latino-américains a été préparé  par Ronald Soto Quiros (Université de Bordeaux) et Isabelle Tauzin-Castellanos (Université Bordeaux Montaigne). Les éditeurs remercient l’écrivaine franco-mexicaine Elena Poniatowska auteure de la peinture qui illustre l’ouvrage, tableaux dont l’origine est expliquée dans le volume collectif.

Communications de

Manuel Santirso (Université Autonome de Barcelone) : ¿Frontera o puente? El primer exilio español en Francia 1830-1852  

Mónica Cárdenas (Université de La Réunion) : La construcción del yo en la literatura de viajes y el exilio siglos XIX-XXI

 

Université d’été transfrontalière – Bayonne, 19-20 juillet 2022

Cours d’été transfrontaliers –  Bayonne – Cité des artsUNUM – F06-22

Inscriptions en ligne. 

Histoire de la migration transfrontalière en Amérique et représentations culturelles

Mardi 19 juillet 14h-17h – Session 1

Beñat Çuburu (IUT Bayonne – UPPA) : Les travailleurs du cuir d’Hasparren en Amérique latine. Étude d’une tradition migratoire spécialisée (XVIIIe-XXe siècles)- I

Oscar Alvarez Gila (Université du Pays Basque): Image et mémoire de l’émigration basque – Imagen y Memoria de la emigración vasca – I

Isabelle Tauzin (Université Bordeaux Montaigne) : Quelques traces d’agents d’émigration basques : archives à redécouvrir

Mercredi 20 juillet 9h30-12h30 – Session 2

Beñat Çuburu (IUT Bayonne – UPPA): Les travailleurs du cuir d’Hasparren en Amérique latine. Étude d’une tradition migratoire spécialisée (XVIIIe-XXe siècles) – II

Oscar Alvarez Gila (Université du Pays Basque): Image et mémoire de l’émigration basque

Isabelle Tauzin (Université Bordeaux Montaigne) : Lettres d’émigrés basques et béarnais : nouvelles d’Argentine et du Pérou.

L’objectif du cours d’été transfrontalier est d’apporter des outils sur l’histoire oubliée de l’émigration à destination de l’Amérique,  explorée à partir de sources multiples et de profils d’émigrants partis dans différents pays, au carrefour des sciences humaines et sociales avec une approche centrée sur les territoires régionaux et transfrontaliers ainsi que les pays d’accueil outre-Atlantique. Le cours d’été s’inscrit dans le prolongement de la thématique développée en 2019 à Lekeitio, à l’initiative d’Oscar Alvarez Gila et Koldo San Sebastian sur La diaspora basque et la Guerre de 14-18.

Contact: emila[at]u-bordeaux-montaigne.fr

Programme en ligne en espagnol , en euskera, en français.

https://www.uik.eus/fr

Circulation, missions et migrations religieuses. Histoires connectées entre la France et le Chili

Conférence de María Paz Valdés à l’Université Bordeaux Montaigne, 4 mars 2022, 16 :00  salle Jean Loiseau (C310)

María Paz Valdés accueillie en conférence zoom en 2021 à Bordeaux Montaigne prépare un doctorat en histoire à l’Universidad de los Andes (Chili). Boursière de l’ANID (Bourses d’État pour le développement de la science au Chili), elle réalise un séjour de recherches dans les archives de la Compagnie des Filles de la Charité rue du Bac et de la Congrégation de la Mission rue de Sèvres et expose ses travaux dans le cadre du projet EMILA Ecritures Migrantes Latino-Américaines : histoires et traces de/en Nouvelle  Aquitaine, de nombreuses Filles de la Charité ayant quitté le Sud-Ouest pour contribuer aux soins auprès des populations sud-américaines.

Sur la base d’une documentation historique originale, María Paz Valdés analyse les activités réalisées par la congrégation des Filles de la Charité de Saint Vincent de Paul dans les hôpitaux chiliens au cours du XIXe siècle. A l’occasion de son séjour à Bordeaux, elle observe la contribution des « vicentinas » au développement de la santé publique en Amérique du sud parallèlement à la professionnalisation des soins infirmiers et aux débuts de l’hygiénisme.

Circulaciones, misiones y migraciones religiosas. Historias conectadas entre Francia y Chile, siglos XIX – XXI.

A partir de documentación histórica original, la historiadora chilena María Paz Valdés della Maggiora analiza las actividades desarrolladas por la Congregación de las Hijas de la Caridad de San Vicente de Paúl en los hospitales (siglos XIX-XX). Durante su estadía en Burdeos, observa la contribución de las Hermanas Vicentinas al desarrollo de la salud pública en América del Sur, en paralelo a la profesionalización de la enfermería y a los inicios del higienismo. Conferencia en la Université Bordeaux Montaigne, programa de investigación: Escrituras Migrantes Latinoamericanas en Nueva Aquitania, 4 de marzo de 2022, 4 p. m. sala Jean Loiseau.

https://www.uandes.cl/noticias/investigacion-uandes-sobre-la-influencia-de-congregacion-religiosa-francesa-se-expuso-en-universidad-bordeaux-montagne/

Lettres entre Lucq de Béarn et l’Argentine

Les lettres retrouvées dans le grenier d’une ferme béarnaise, par un descendant de la famille qui avait émigré en Argentine ont été écrites à partir de 1899. Dorothée Mondot-Haurie se dévoile au fur et à mesure qu’elle écrit, ses deux soeurs la rejoignent dans la Pampa argentine  ainsi que de nombreux autres jeunes gens à la recherche d’un avenir meilleur.

Séminaire en ligne  du 11 février 2022, 18h30-20h avec la participation de Paul Mousqué (Lucq), Lora Labarere (Argentine), Beñat Cuburu (Bayonne), Maryse Esterle (Paris), les étudiants du master Recherche espagnol, Flor Mallqui (Lima), Valérie Joubert, Maylis Santa-Cruz, Rosmeliz Alva, Carlos Estela, Isabelle Tauzin, coordinatrice du projet EMILA (Bordeaux).

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search