Images et représentations du Pérou en France, 1821-2021

Vendredi  12 novembre et samedi 13 novembre 2021 au Musée d’Aquitaine.

Prof. Isabelle Tauzin-Castellanos Projet EMILA Ecritures Migrantes Latino-américaines, Université Bordeaux Montaigne.

Participation sur inscription.

Programme au format PDF

Le colloque international « Images et représentations du Pérou en France, 1821-2021 » vise à explorer les deux siècles d’histoire politique et sociale, culturelle et artistique à partir d’images populaires, de peintures, de photographies, de films, de lettres, de multiples témoignages recueillis à partir des premières décennies de l’Indépendance du Pérou. 4 sessions sont ouvertes au public sur deux journées organisées au Musée d’Aquitaine: Indépendance, Résistance : images croisées entre la France et le Pérou – De la révolution de 1848 à la Belle Époque – Les peintres péruviens et les années folles européennes – D’un centenaire à l’autre, de l’Amazonie à Paris. Le colloque est organisé à l’occasion de la première année du projet ECOS Nord « Indépendance du Pérou : migrations françaises et influences mutuelles. Un long siècle d’histoire du Pérou (1821-1924) ». Cette manifestation scientifique accueille vingt conférenciers français et péruviens et est soutenu par l’Ambassade de France au Pérou, le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (IUF – ECOS Nord), le CONCYTEC et ProCiencia Perú,  et s’inscrit dans le cadre du programme EMILA, Ecritures Migrantes Latino-Américaines financé par la Région Nouvelle-Aquitaine et des activités scientifiques de recherche et valorisation de l’Université Bordeaux Montaigne, AMERIBER en partenariat avec le Musée d’Aquitaine et la Ville de Bordeaux.

Comité d’organisation : Rosmeliz Alva Zapata (lectrice, doctorante, Université Bordeaux Montaigne) ; Carlos Estela-Vilela (Ater, doctorant, Université Bordeaux Montaigne) ; Maxime Fourcade (masterant, Université Bordeaux Montaigne) ; Isabelle Tauzin-Castellanos (professeure des universités, Université Bordeaux Montaigne, porteur du projet ECOS –Nord,Pérou)

Comité scientifique : Alvar de la Llosa (professeur, Université Lyon II), Catherine Heymann (professeure émérite, Université Paris Nanterre), Élodie Vaudry (conseillère scientifique, Centre Allemand d’Histoire de l’Art – DFK Paris), Marcel Velázquez Castro (professeur Universidad Nacional Mayor de San Marcos, co-porteur du projet ECOS Pérou).

El congreso internacional “Imágenes y representaciones del Perú en Francia, 1821-2021” propone explorar dos siglos a partir de imágenes populares, pinturas, fotografías, películas, cartas y múltiples testimonios desde la Independencia del Perú. Se centrará en la historia visual compartida entre Francia y Perú con ponencias sobre las hermanas Izcué, las hermanas Truel, el estudio fotográfico de Eugenio y Aquiles Courret, los pintores Daniel Hernández, Alberto Lynch, Julia Codesido, los hermanos Juan Manuel y José Félix Cárdenas Castro. La historia diplomática, social y cultural también estará evocada con trabajos sobre el encargado de negocios Chaumette des Fossés y  sobre el liberal Juan Bustamante. Este evento científico acoge unos veinte ponentes franceses y peruanos y cuenta con el apoyo de la Embajada de Francia en Perú, el Ministerio de Educación Superior, Investigación e Innovación, el CONCYTEC y ProCiencia Perú.

 

 

Los mexicanos pintados por sí mismos (1854-1855) et México y sus alrededores (1855-1856)

Vendredi 15 octobre 18: 30

Littérature et art graphique dans le romantisme mexicain : la définition nationale dans la première moitié du XIXe siècle.

Literatura y gráfica en el Romanticismo mexicano: la definición nacional en la primera mitad del siglo XIX

Communication de Claudia Alejandra Colosio García (El Colegio de San Luis, Mexique)

Conférence à distance par zoom, Université Bordeaux Montaigne. Projet EMILA

Au cours du XIXe siècle au Mexique, le processus de formation des lettres nationales a entraîné la collaboration d’écrivains et de lithographes, dont le travail ne se limitait pas à l’édition, mais s’étendait à la formation et à l’établissement de positions idéologiques. Leurs idées, adaptées et reformulées à partir de la pensée européenne, ont été adaptées à l’époque et aux circonstances sociales très instables lorsque la formulation éthique et esthétique de l’identité mexicaine a pris une grande importance. Les médias imprimés (magazines, journaux, brochures, livres, dépliants et prospectus) ont diffusé ces réflexions à travers la littérature et les arts graphiques. Les collections de types et de paysages Los mexicanos pintados por sí mismos (1854-1855) et México y sus alrededores (1855-1856) sont deux des plus grands représentants des liens intermédiaires de cette période.

Durante el siglo XIX mexicano, el proceso de formación de las letras nacionales propició la mancuerna de escritores y litógrafos, cuya labor no se limitó a la empresa editorial; se extendió a conformar y fijar posturas ideológicas. Sus ideas, adaptadas y reformuladas desde el pensamiento europeo, se adecuaron al tiempo y las convulsas circunstancias sociales del país, donde cobró gran importancia la formulación ética y estética del ser mexicano. Los medios impresos (revistas, periódicos, folletos, libros y hojas y volantes) fueron difusores de tales reflexiones mediante la literatura y las artes gráficas. Las colección de tipos y paisajes Los mexicanos pintados por sí mismos (1854-1855) y México y sus alrededores (1855-1856) son dos de los mayores exponentes de los vínculos intermediales de este momento.

Histoire de l’émigration basque, 5 et 6 juillet 2021 – Participants de Bayonne

Vidéo du colloque et des participants au Musée Basque et à l’IUT de Bayonne et du Pays Basque

Images de  Carlos Estela Vilela  – Chant: Pantxi Bidart. Parole de Basque.

Projet EMILA 

EA 3656 AMERIBER

 

Colloque international : L’émigration basque en Amérique latine, 5 et 6 juillet


Colloque international EMILA Emigration basque en Amérique latine  Bayonne lundi 5 et mardi 6 juillet 2021.
Vidéos

Participants au colloque,  vidéo  réalisée par Carlos Estela -Vilela  Organisation à Bayonne: Beñat Çuburu -Ithorotz et Isabelle Tauzin-Castellanos. Chant: Pantxi Bidart.

Beñat Çuburu -Ithorotz : Parole de Basque: quelques minutes du film. 

Conférences – Présentations en ligne.

Lundi 5 juillet – Musée Basque et de l’histoire de Bayonne: Conférences publiques et table ronde des représentants d’associations d’émigration

Mardi 6 juillet – IUT de Bayonne et du Pays Basque – Conférences publiques et projection du film

Lundi 5 juillet 9: 30 – 18 :00 Musée Basque et de l’histoire de Bayonne

 Ouverture du colloque par Mme Sabine Cazenave, directrice du Musée Basque et de l’histoire de Bayonne

10 :00 – 12 :00 Session 1  De l’agent d’émigration à la lettre d’émigration, une histoire régionale en construction

Claude Mehats : Samuel Lafone agent d’émigration

Pascal Chastin : Correspondance de Jean Vigné, agent d’émigration à Tardets

Argia Olçomendy : L’émigration basque en Argentine (1840-1910) : entre réalisation personnelle et freins socio-politiques

Oscar Alvarez Gila: La microgeografía de la inmigración vasca en Argentina a través del asociacionismo: la sociedad de socorros mutuos Euskal Echea

Discussion 12 :00-12 :30

 14:00 – 18: 00

14 :00 – 16:00 Session 2 – Table ronde – Les associations d’histoire de l’émigration basque ont la parole

Sabine Cazenave – Directrice du Musée Basque

Annie Sabarots – Musée de Basse Navarre

Monique Legarto – Euskal Argentina

Christiane Bidot-Naude – Émigration 64

16:00 -18:00  Session 3 – Architectures et littératures basques: patrimoines de l’émigration en Amérique latine

Viviane Delpech : Souvenirs de pierre. Création et patrimonialisation des demeures d’émigrés de retour en Iparralde (XIXe-XXIe siècle)

Jean Casenave: L’évocation de l’Amérique latine dans la Littérature basque (1850-1930)

 Xavier Escudero: L’oeuvre d’écrivains basques émigrés et la représentation littéraire du Basque émigré José Olivares Larrondo Tellagorri

 Audrey Berniard représentant Dolores Thion :  L’émigration basque dans la revue de l’Association pour la Mémoire de l’Emigration: Partir. Archives et mémoires de l’émigration pyrénéenne?

Mardi 6 juillet 9:30 – 19:00 – IUT Bayonne  Amphi Sainte-Claire.

9 :30 Accueil des participants

9 : 45 Ouverture par Madame Karine Guilloteau, directrice du Département Techniques de Commercialisation, représentant Monsieur Thierry Nodenot, directeur de l’IUT

10:00 – 12 :00 Session 4 – Rio de la Plata, Cuba, Etats-Unis… les destinations transatlantiques

Agathe Alexandre : La colonie française de San Juan. Explorations scientifiques et enjeux politiques dans le Rio de la Plata (1853-1857)

Marie-Pierre Arrizabalaga : Emigration des femmes basques aux Etats-Unis entre 1880 et 1940. Un processus d’autonomisation et d’émancipation

Maryse Esterle: Le passé reconstruit : les écrits de descendants d’émigrés pyrénéens, une réappropriation subjective .

Présentation PWP.

12 :00-12 :30 Discussion

14:00 -16: 30 Session 5 Des Pyrénées à l’Océan Pacifique : diaspora basque, images et traces 

Hernan Otero: Histoire de l’émigration française en Argentine

Argitxu Camus Etchecopar : Les correspondances: sources de l’expérience migratoire basque

Jesús Alonso Carballés: Le souvenir des indianos dans l’espace urbain du Pays basque-espagnol : Politiques symboliques et mémorielles

Carlos Estela Vilela: Images de l’émigration basque au Pérou

Isabelle Tauzin-Castellanos: Villas basques, villégiatures latino-américaines, émigrants et immigrants, 1890 -1930.

16 :30-17 :30 Discussion – Présentation de l’ouvrage collectif EMILA: De l’émigration en Amérique latine à la crise migratoire : histoire oubliée de la Nouvelle-Aquitaine XIXe-XXIe siècle.

17:30-19:00 Projection-Débat

Beñat Çuburu -Ithorotz : Parole de Basque (documentaire)

Co-organisation : Beñat Çuburu  (IUT Bayonne)  – Isabelle Tauzin (U. Bordeaux Montaigne)

Contact  : emila[at]u-bordeaux-montaigne.fr

 

Sur les traces du peintre Ricardo Grau

Conférence de Rosmeliz ALVA ZAPATA doctorante AMERIBER-Université Bordeaux Montaigne, en mission dans le cadre du projet ECOS Nord-Pérou, à l’invitation de l’historien de l’art Fernando Villegas Torres (Universidad Nacional Mayor de San Marcos): Sur les traces du peintre contemporain Ricardo Grau (Bordeaux 1907-Lima, 1970). Vendredi 13 août 2021, 17:00 Lima via zoom et FB.

Les travailleurs du cuir de Hasparren en Amérique latine : histoire d’une tradition migratoire

Séminaire EMILA   – EA 3656 AMERIBER

Communication de Beñat Çuburu Ithorotz (doctorant UBM-UPV, PRCE IUT Bayonne)

Vendredi 21 mai, 18:30  zoom

Les travailleurs du cuir de Hasparren en Amérique latine : histoire d’une tradition migratoire

Los trabajadores del cuero de Hasparren en América latina : historia de una tradición migratoria

Beñat Çuburu Ithorotz expose ses recherches doctorales sur l’émigration professionnelle dans l’univers de la tannerie et du travail du cuir, du Pays Basque, au départ d’Hasparren vers différents pays d’Amérique latine.

 

Histoire de l’émigration religieuse au Chili : María Paz Valdes sur les Filles de la Charité.

Séminaire vendredi 11 juin, 18:30 – Zoom. Article en ligne.

Blanches colombes au Chili : les  filles de la Charité de Saint-Vincent de Paul dans les hôpitaux chiliens au XIXe siècle. Article en ligne de Maria Paz Valdes.

María Paz Valdes della Maggiora  (Universidad de los Andes):  Palomas Blancas en Chile: Las Hijas de la Caridad de San Vicente de Paul y su trabajo en los hospitales chilenos durante el siglo XIX

La presentación introduce la temática de investigación de la presente tesis doctoral en curso. Basada en documentación histórica original la ponencia analiza el trabajo realizado por la congregación de origen francés de las Hijas de la Caridad de San Vicente de Paul en los hospitales chilenos durante el siglo XIX observando sus aportes al desarrollo de la salud pública del país y los inicios de la profesionalización de la enfermería.

María Paz Valdés della Maggiora es Licenciada y Magister en Historia por la Universidad de los Andes Chile. Prepara un Doctorado en Historia por la Universidad de los Andes Chile, y es becaria ANID (becas estatales para el desarrollo de la ciencia en Chile).

 

Costumes et types péruviens: les trésors légués par Léonce Angrand sur le Pérou

Pourquoi s’intéresser  aux aquarelles de Léonce Angrand, dans le cadre du séminaire bordelais de recherches américanistes sur les traces des émigrants français en Amérique Latine?  Le peintre est subjectif dans son choix des sujets de représentations, il représente ce qui l’attire, ce qui distrait son attention.

Les aquarelles du fonds Angrand de la Bibliothèque Nationale constitue un ensemble extraordinaire qui est accessible en ligne sur la plate-forme Gallica tandis que les carnets de dessin, les  livres et les manuscrits sont conservés par le département des Estampes et Photographies depuis la disparition du diplomate en 1886.

Un premier article  faisant suite au zoom  du 12 mars 2021 complète la biographie de Léonce Angrand et explore le premier album de “Costumes péruviens” et ses liens avec les aquarelles de Francisco Fierro et Ignacio Merino. Les deux dernières aquarelles de l’album présentent plusieurs originalités dans la représentation d’une société péruvienne qui apparaît singulièrement diverse et libérale.

Le second album entièrement signé par le diplomate français et également en ligne sur Gallica de “Costumes péruviens” (et “costumbres peruanas” ) présente des scènes de la vie quotidienne, caractérisées par la présence féminine et enfantine dans les rues, l’opulence des carrosses et la précarité des va-nu-pieds. On trouve dans le second album et le second article d’Isabelle Tauzin,  les aquarelles de la fête d’Amancaes (un enlèvement de Sabines péruviennes, plutôt qu’une joyeuse rencontre),  le tirage au sort avant le combat de coqs, et beaucoup d’autres choses vues, qui deviendront ensuite les motifs des premières photographies exotisantes des studios Maunoury et Courret à partir des années 1860, à destination de la presse illustrée européenne et des négociants de passage à Lima.

Cf. Les albums de Costumes péruviens du fonds Léonce Angrand (1/2)

Les albums de « Costumes péruviens » du fonds Léonce Angrand (2/2)

Patrimoine de l’émigration française au Mexique

Hélène Homps, directrice du Musée de la Vallée de l’Ubaye, et Ana Marianela Porraz doctorante en architecture, ont participé au Séminaire EMILA “Migrations et archives entre le Mexique, le Pérou et la France du XIXe au XXIe siècle” en ligne lundi 30 novembre. Elles ont partagé leurs analyses et compétences en matière de documentation sur l’histoire de l’émigration en Amérique latine, à partir de l’histoire des Barcelonnettes, dont le fonds de l’architecte Marcon, objet de la thèse d’architecture de A.M. Porraz. Le musée de Barcelonnette en partie consacré à l’émigration au Mexique est installé dans  la Villa La Sapinière qui fut la propriété d’Antoine Signoret.

Les collections sur l’émigration sont organisées suivant 3 thématiques : patrimoine architectural, vie de l’émigrant, découverte du pays d’accueil comme le précise Hélène Homps dans l’article passionnant “Archive de l’émigration ou la mémoire des entrepreneurs ubayens...” (2004), article complété par une présentation de l’association Raices francesas au Mexique.

Plusieurs musées départementaux organisent occasionnellement des expositions  comme celui de la Vallée de l’Ubaye. Champlitte conserve ainsi en Haute-Saône la trace des villageois partis au Mexique, Espalion des Aveyronnais partis en Argentine

Basques, Béarnais et Gascons espèrent aussi que ces histoires anciennes qui font partie du patrimoine régional de la Nouvelle-Aquitaine trouveront un espace  d’exposition public dans le prolongement des recherches réalisées par le projet régional EMILA.

Migrations et archives entre le Mexique, le Pérou et la France du XIXe au XXIe siècle

Séminaire de Recherches Américanistes – Écritures Migrantes Latino-Américaines, projet Régional EMILA – Université Bordeaux-Montaigne, via zoom ici.

Lundi 30 novembre 2020, de 16 heures à 19 heures

16 :00 – 16 : 45 Hélène Homps (Directrice du Musée de la Vallée, Barcelonnette):  Politiques et stratégies de conservation et de valorisation des archives, et l’histoire de la migration de la vallée de l’Ubaye, les Barcelonnettes au Mexique.

16 :45 – 17 : 30 Ana Marianela Porraz Castillo (Architecte- doctorante en architecture Léav / CHCSC / U.Paris-Saclay):  Le fonds de l’architecte Fernand Marcon (collection photographique et iconographique) installé au Mexique et la recherche en histoire culturelle: entre Mexico et Barcelonnette.

17 : 30 – 18 : 15 Carlos Estela Vilela (Lecteur Doctorant, Université Bordeaux Montaigne): D’où venons-nous ? Où allons-nous ? Représentations de la migration interne dans la presse péruvienne pendant la pandémie Covid 19. ¿De dónde venimos? ¿A dónde vamos? Representaciones de la migración interna en la prensa peruana durante la pandemia de Covid-19.

18 :15 – 19 : 00 Isabelle Tauzin-Castellanos (professeure, Université Bordeaux-Montaigne – Institut Universitaire de France): Les aquarelles oubliées de Léonce Angrand : cliché ou réalité du Pérou vu par un diplomate français en 1837.

Emigration en Argentine

 6e Semaine de l’Amérique latine et des Caraïbes à Bordeaux

Mardi 20 octobre 2020 – 18 :00-20 :00  Institut Cervantès – Cours de l’Intendance, Bordeaux.

Lo que me contó abuelito – Histoires argentines de Béarnais émigrés

Projection de documentaire (61mn) suivie de débat. Film produit par CREAV – Communication (Pau).

Pendant le XIXe siècle et le début du XXe, environ 120 000  Béarnais  sont partis chercher une vie meilleure en Argentine. À partir de rencontres avec leurs descendants, le film nous fait découvrir l’itinéraire de ces émigrants. Langues : Français, Castillan et Occitan – Sous-titres français.

Le débat permet de dialoguer avec les producteurs du documentaire représentants l’association Béarn Argentina : Dominique Gautier et  Agnès Lanusse.   Quelques lignes de compte rendu…

Les témoignages apportent  un éclairage sur le besoin de retrouver des racines, de retisser des liens avec les familles de part et d’autre de l’Atlantique. Au regard des débats qui animent aujourd’hui la politique, l’économie et les sciences sociales sur la question de l’immigration, il est bon de rappeler que la France a vu partir des centaines de milliers d’hommes, de femmes, d’enfants, paysans, ouvriers, artisans pour aller chercher une vie meilleure dans des territoires dont ils ignoraient tout.  

Agnès Lanusse sur les pas de ses ancêtres présentera à Bordeaux le projet du film, le cinéaste Dominique Gautier  expliquera les aléas de la réalisation. La présentation de « Lo que me contó abuelito », s’inscrit dans le cadre du projet scientifique régional soutenue par la Nouvelle-Aquitaine : EMILA, Ecritures Migrantes Latino-Américaines, histoires et traces de/en Nouvelle-Aquitaine.

 

Vidéos – Colloque EMILA – “Migrations et indépendances”

COLLOQUE EMILA 1,2 et 3 juillet 2020 en ligne – online

Université Bordeaux Montaigne

Coordination : Isabelle Tauzin-Castellanos UBM-IUF

Migrations et indépendances : deux siècles de témoignages et de représentations entre le Mexique, l’Amérique centrale, l’Espagne et la France, 1820-2020

Mercredi 1er juillet 2020 

Atelier 1 – Mesa 1

De l’Indépendance du Mexique à l’émigration du sud-ouest – Desde la independencia de México hasta la migración de franceses del suroeste

0:00 Manuel Santirso, docteur, histoire, enseignant-chercheur, Universidad Autónoma de Barcelona

“La colonia española y novohispana en Burdeos, 1830-1863”

30:21 Gerardo Manuel Medina Reyes, docteur, histoire, chercheur, Colegio de Michoacán

“De Burdeos a Veracruz. Migración y travesías atlánticas entre dos puertos en la primera mitad del siglo XIX”

1:01:30 Delia Salazar Anaya, docteure, histoire, chercheuse, Instituto Nacional de Antropología e Historia, México

“Migrantes y aventureros del suroeste de Francia en la Ciudad de México durante el siglo XIX”

1:31:26 Ronald Soto Quiros, docteur, histoire, Université de Bordeaux – Institut Universitaire Technologique

“Proyectos de inmigración europea en Costa Rica: tentativas de colonización francesa (1821-1860)”

2:02:05 Débat – Pause

Atelier 2 – Mesa 2

Voyageurs volontaires et émigrants contraints du Mexique en France au XIXe siècle – Viajeros voluntarios y emigrantes forzados entre México y Francia en el siglo XIX

 0:00 Ana Rosa Suarez Argüello, docteure, histoire, enseignante-chercheuse, Instituto Mora, México

“Prisioneros mexicanos en Francia (1863-1864)”

24:52 Edwin Alcántara, doctorant, histoire, chercheur, Instituto de Investigaciones Bibliográficas – UNAM

“La autobiografía de Lucas Alamán: ¿viajes románticos, empresariales, científicos o políticos por Europa?”

53:35 Ana María Romero Valle, maestria, histoire, enseignante, chercheuse, Instituto de Investigaciones Bibliográficas – UNAM

“Impresiones de una mexicana en Europa: Concha Lombardo de Miramón (1835-1921)”

1:20:40 Flor Mallqui Bravo, doctorante, littérature, enseignante, Pontificia universidad Católica del Perú-Université Bordeaux Montaigne

“La ciudad de la modernidad: la experiencia parisina de Isabel Pesado de Mier”

1:45:43 Débat

JEUDI 2 JUILLET

Atelier 3 – Mesa 3

Architecture, peinture, écriture : circulations d’artistes entre la France et le Mexique de la Belle Époque aux Années Folles – Arquitectura, pintura, y escritura: movilidades de artistas entre Francia y México de la Bella Época a los Años Locos

0:00 Ana Marianela Porraz Castillo, doctorante, architecture, chercheuse, École Nationale Supérieure d’Architecture UVSQ – U Paris Saclay

“Arquitecturas transatlánticas: el despacho Dubois-Marcon en la Ciudad de México (1907-1929)”

25:58 Érika Estrella González Pérez, masterante, études latino-américaines, Université Bordeaux Montaigne

“Trazos de vida de una mujer artista Carmen Mondragón”

50:28 Guadalupe Álvarez, maestra, littérature, enseignante, Universidad Autónoma Metropolitana en collaboration avec Lizarlett Flores Díaz, doctorante, Université Bordeaux Montaigne

“Antonieta Rivas Mercado en Burdeos. Reflexiones en torno a la escritura del diario como espacio de reinvención”

1:21:00 Fernando Ibarra Chávez, docteur, littérature, enseignant chercheur, Universidad Nacional Autónoma de México

“Miguel García Maroto y su legado en la vanguardia artística mexicana”

1:48:57 Débat-Pause

Atelier  4 – Mesa 4 

De l’exil basque aux représentations cinématographiques – Del exilio vasco a las representaciones cinematográficas

0:00 Josu Chueca Intxusta, docteur, histoire, enseignant chercheur, Universidad del País Vasco, Donostia

“Las atalayas de Carlos Blanco Aguinaga”

35:09 Kepa Zelaya, master, histoire, Universidad del País Vasco

“La llegada del nacionalismo vasco a México y su órgano de expresión: Euzkotarra (1907-1909)”

58:51 Óscar Álvarez Gila, docteur, histoire, enseignant-chercheur, Universidad del País Vasco, Vitoria

“Entre México y París: la representación de los vascos como “latinos” en el cine de Estados Unidos”

1:23:09 Beñat Çuburu Ithorotz, doctorant, études latino-américaines, enseignant, Université Bordeaux Montaigne-Universidad del País Vasco, IUT Bayonne

“Parole de Basque, présentation d’un documentaire sur l’émigration basque”

1:53:14 Débat

Atelier 5 – Mesa 5

Projections masculines sur l’émigration, le voyage et l’exil – XIXe et XXe siècle – Regards de la sociologie – Proyecciones masculinas sobre la migración, el viaje y el exilio Miradas sociológicas, XIX-XX

 0:00 Leonor Garcia Millé, docteure, histoire, enseignante chercheuse, Universida Nacional Autónoma de México

“Un país bajo la lupa: tres viajeros hispanoamericanos en España a fines del siglo XIX y principios del XX”

18:53 José de Jesús Arenas Ruiz, doctorant, littérature, Universidad Autónoma Metropolitana, Iztapalapa

“La alteridad en los relatos de viaje de Manuel Payno”

39:27 Citlalli A. Cabrera Lezama, doctorante en sciences politiques, chercheuse, BUAP, Puebla

“Los esfuerzos invisibles de la organización civil mexicana en atención a los migrantes retornados”

1:24:54 Maida Watson, docteure, langues romanes, enseignante-chercheuse, Florida International University

“Inmigración interna en el Caribe: el tema del Canal de Panamá en la literatura caribeña”

1:10:12 Débat – Pause

Atelier 6 – Mesa 6

Représentations artistiques et littéraires : autres mondes depuis le Mexique – Representaciones artísticas y literarias. Otros mundos desde México.

 0:00 Isabelle Tauzin-Castellanos, docteure, habilitée à diriger des recherches, études latino-américaines, enseignante-chercheuse, Université Bordeaux Montaigne

“Emigration et parcours de vie: Subervielle, Amor, Poniatowska…”

33:02 Marisol Luna Chavez, docteure, littérature, enseignante-chercheuse, Universidad Autónoma Benito Juárez de Oaxaca

“Visiones artísticas de mujeres exiliadas en el medio siglo mexicano: Kati Horna, Leonora Carrington y Remedios Varo”

1:01:27 Monica Cárdenas Moreno, docteure, littérature, enseignante-chercheuse, Université de la Réunion

“Los exilios en la obra de Guadalupe Nettel”

1:36:34 Conclusion-es

Année 2020

Le confinement entré en vigueur le 17 mars 2020 et les mesures de distanciation sociale prolongées conduisent à une reprise d’activité sous forme de rendez-vous en ligne après le colloque Sémiotique et migrations qui s’est tenu les  13 et 14 février à la Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine et à la Maison de la Recherche de l’Université Bordeaux Montaigne.

Jeudi 18 juin, 14h-16h30 :  Séminaire EMILA en ligne : Site web – Manifestations – Publications.  Compte rendu.

Lundi 30 novembre 2020, de 16 heures à 19 heures : Séminaire EMILA –  Recherches Américanistes,  en  ligne avec trois invités à distance:  Hélène Homps (Directrice du Musée de la Vallée, Barcelonnette):  Politiques et stratégies de conservation et de valorisation des archives, et l’histoire de la migration de la vallée de l’Ubaye, les Barcelonnettes au Mexique.

Ana Marianela Porraz Castillo (Architecte- doctorante en architecture Léav / CHCSC / U.Paris-Saclay):  Le fonds de l’architecte Fernand Marcon (collection photographique et iconographique) installé au Mexique et la recherche en histoire culturelle: entre Mexico et Barcelonnette.

 Carlos Estela Vilela (Lecteur Doctorant, Université Bordeaux Montaigne): D’où venons-nous ? Où allons-nous ? Représentations de la migration interne dans la presse péruvienne pendant la pandémie Covid 19.