Projet Ecos Nord-Pérou: deux chercheurs péruviens en sciences humaines et sociales accueillis à Bordeaux

Dans le prolongement de la journée d’études organisée à Lima le 31 août 2022 à l’Institut Porras Barrenechea, par le coordinateur péruvien du projet ECOS  Marcel Velazquez Castro, les chercheurs péruviens Luz Ainai Morales Pino (Pontificia Universidad Catolica del Peru) et Juan Carlos La Serna (Ministerio de la Cultura, UNMSM, U. Lima) réalisent des recherches en France et présentent leurs travaux à l’université Bordeaux Montaigne et à Paris 8- Paris 10. Contact: Isabelle Tauzin-Castellanos.

Mercredi 12 octobre, 9 :00-10 :30 – Maison de la Recherche, salle des thèses

 De la guerre du Pacifique au Centenaire de l’indépendance : Pérou, migration française, influences mutuelles et cultures locales.

Juan Carlos La Serna (UNMSM, histoire, Amazonie, sud-andin, images):  Le Pérou en 1900. Photographie, entrepreneurs de l’image et archives visuelles du pays des incas (1893-1912)

Luz Ainai Morales Pino (UNMSM, littérature, XIXe siècle édition, presse): Tensions idéologiques dans la construction des types par des regards extérieurs: alimentation, race et modernité dans les écrits de Carlos Prince et de Camille Pradier-Foderé.

A l’intention des candidats à l’agrégation interne d’espagnol, du fait de sa double compétence sur le Pérou et le Venezuela, pays dont elle est originaire, la professeure Luz Ainai Morales Pino présentera une conférence par zoom mercredi 12 octobre à 11:00 : Simón Bolívar allende el culto y el mito: miradas desde la historia, la literatura y las memorias.

Les Français à Mexico, 1867-1945: conférence de Delia Salazar Anaya

Lundi 26 septembre 2022 – Maison de la recherche, salle des conférences. Projet EMILA – Ecritures Migrantes Latino-AméricainesDelia Salazar Anaya présentera une biographie collective de la colonie française vivant à Mexico à un moment important des relations franco-mexicaines. Cette évolution a été marquée par le rétablissement de la république au Mexique après l’intervention française de 1862 et 1867 et par le rétablissement de la république en France après l’occupation allemande de son territoire entre 1940 et 1944.

Delia Salazar Anaya
Directrice en charge du département des études historiques de l’Institut National d’Anthropogie et d’Histoire (INAH). Chercheuse, Delia Salazar Anaya est titulaire d’un doctorat en histoire de la Faculté de philosophie et de lettres de l’Université nationale autonome du Mexique (UNAM). Ses recherches et publications portent sur l’histoire des immigrants, des marchands, de l’enfance, de la famille et de la structure de la population aux XIXe et XXe siècles. Delia Salazar Anaya  est membre du système national des chercheurs et directrice de la revue Dimensión Antropológica.

A la carte: atelier d’écritures migrantes

À la carte! Atelier d’écritures migrantes.

Avez-vous des connaissances en espagnol ? Êtes-vous intéressé par la migration ou voulez-vous écrire ?

L’atelier d’écriture créative À la carte, organisé par Rosmeliz Alva et Carlos Estela-Vilela, doctorants et enseignants de l’université Bordeaux Montaigne, vous propose une façon originale de penser la migration entre la France et l’Amérique latine et de contribuer vous aussi au projet EMILA sur les Écritures MIgrantes Latino-Américaines, histoire et traces en Nouvelle-Aquitaine. Les participants sont invités à imaginer le parcours d’un émigrant en Amérique latine et à produire des textes (lettres, journaux intimes, etc.) qui permettent de réfléchir à cette expériences, aux attentes et aux sentiments d’un point de vue à la fois interculturel et accessible à tous.

Cette activité aura lieu le vendredi 8 avril 2022 à 16h dans l’auditorium de la Maison des Etudiants de l’Université Bordeaux Montaigne.

¿Sabes algo de español? ¿Te interesan las migraciones? ¿Quieres escribir? Entonces, esta actividad te puede interesar. Continuer la lecture de « A la carte: atelier d’écritures migrantes »

Circulation, missions et migrations religieuses. Histoires connectées entre la France et le Chili

Conférence de María Paz Valdés à l’Université Bordeaux Montaigne, 4 mars 2022, 16 :00  salle Jean Loiseau (C310)

María Paz Valdés accueillie en conférence zoom en 2021 à Bordeaux Montaigne prépare un doctorat en histoire à l’Universidad de los Andes (Chili). Boursière de l’ANID (Bourses d’État pour le développement de la science au Chili), elle réalise un séjour de recherches dans les archives de la Compagnie des Filles de la Charité rue du Bac et de la Congrégation de la Mission rue de Sèvres et expose ses travaux dans le cadre du projet EMILA Ecritures Migrantes Latino-Américaines : histoires et traces de/en Nouvelle  Aquitaine, de nombreuses Filles de la Charité ayant quitté le Sud-Ouest pour contribuer aux soins auprès des populations sud-américaines.

Sur la base d’une documentation historique originale, María Paz Valdés analyse les activités réalisées par la congrégation des Filles de la Charité de Saint Vincent de Paul dans les hôpitaux chiliens au cours du XIXe siècle. A l’occasion de son séjour à Bordeaux, elle observe la contribution des « vicentinas » au développement de la santé publique en Amérique du sud parallèlement à la professionnalisation des soins infirmiers et aux débuts de l’hygiénisme.

Circulaciones, misiones y migraciones religiosas. Historias conectadas entre Francia y Chile, siglos XIX – XXI.

A partir de documentación histórica original, la historiadora chilena María Paz Valdés della Maggiora analiza las actividades desarrolladas por la Congregación de las Hijas de la Caridad de San Vicente de Paúl en los hospitales (siglos XIX-XX). Durante su estadía en Burdeos, observa la contribución de las Hermanas Vicentinas al desarrollo de la salud pública en América del Sur, en paralelo a la profesionalización de la enfermería y a los inicios del higienismo. Conferencia en la Université Bordeaux Montaigne, programa de investigación: Escrituras Migrantes Latinoamericanas en Nueva Aquitania, 4 de marzo de 2022, 4 p. m. sala Jean Loiseau.

https://www.uandes.cl/noticias/investigacion-uandes-sobre-la-influencia-de-congregacion-religiosa-francesa-se-expuso-en-universidad-bordeaux-montagne/

Séminaire 2021

L’année 2021 a été affectée par le confinement sanitaire et l’imposition de jauges réduisant les possibilités de manifestations publiques. La visioconférence a permis de pallier cet obstacle  avec des participants en Amérique du fait de l’horaire tardif adopté.

Vendredi 11 juin 2021, 18:30:  Blanches colombes au Chili : les  filles de la Charité de Saint-Vincent de Paul dans les hôpitaux chiliens au XIXe siècle. Communication  de María Paz Valdes della Maggiora  (Universidad de los Andes,  Santiago, Chili)

Vendredi 21 mai 2021, 18:30 : Les travailleurs du cuir de Hasparren en Amérique latine : histoire d’une tradition migratoire. Communication de Beñat Çuburu Ithorotz ( UBM-UPV, IUT Bayonne)

Vendredi 12 mars 2021 : Les aquarelles oubliées de Léonce Angrand: clichés ou réalités sur le Pérou, vues d’un diplomate français c. 1837. Communication d’Isabelle Tauzin-Castellanos (Université Bordeaux Montaigne).

Vendredi 26 février 2021 : Retour à la mère-patrie. Représentations de l’Espagne depuis l’Amérique latine. Communication de Flor de Maria Mallqui Bravo (UBM-PUCP)

Vendredi 12 février 2021 : Images migrantes. Dynamiques d’association et représentation photographique. Le cas des frères Eugène Courret et Achille  Courret, migrants d’Angoulême à Lima. Communication de Carlos Estela-Vilela (UBM)

Colloques 2021

Le colloque sur l’émigration basque en Amérique latine a été reporté à trois reprises avant de pouvoir se dérouler avec du public à Bayonne, les 5et 6 juillet au Musée Basque de Bayonne et à l’IUT du Pays Basque (Vidéo en ligne et enregistrement  des communications).

Le colloque Images et représentations du Pérou en France (1821-2021) s’est déroulé les 12 et 13 novembre au Musée d’Aquitaine de Bordeaux (vidéo en ligne, réalisation des étudiants du master de production numérique Badie et Essobizou).

 

 

Lettres entre Lucq de Béarn et l’Argentine

Les lettres retrouvées dans le grenier d’une ferme béarnaise, par un descendant de la famille qui avait émigré en Argentine ont été écrites à partir de 1899. Dorothée Mondot-Haurie se dévoile au fur et à mesure qu’elle écrit, ses deux soeurs la rejoignent dans la Pampa argentine  ainsi que de nombreux autres jeunes gens à la recherche d’un avenir meilleur.

Séminaire en ligne  du 11 février 2022, 18h30-20h avec la participation de Paul Mousqué (Lucq), Lora Labarere (Argentine), Beñat Cuburu (Bayonne), Maryse Esterle (Paris), les étudiants du master Recherche espagnol, Flor Mallqui (Lima), Valérie Joubert, Maylis Santa-Cruz, Rosmeliz Alva, Carlos Estela, Isabelle Tauzin, coordinatrice du projet EMILA (Bordeaux).

Séminaire 2022

Vendredi 11 février,  18h30-20h, visio-conférence par Isabelle Tauzin, université Bordeaux Montaigne.

Etude de la correspondance entre l’Argentine et le Béarn adressée à la famille Mondot-Haurie, années 1899-1910.

Vendredi 4 mars, à 16h, salle Jean Loiseau, Université Bordeaux Montaigne: Circulations, missions et migrations religieuses entre la France et le Chili, XIXe-XXIe siècle par Maria Paz Valdés della Maggiore (Universidad de los Andes, Santiago du Chili)

Vendredi 8 avril, 16h – Maison des Étudiants: À la carte.  Atelier d’écriture créative: Lettres et migrations  animé par  Rosmeliz Alva Zapata et Carlos Estela-Vilela, doctorants et enseignants, Université Bordeaux Montaigne.

Vendredi 13 mai  : Communications et publications.

 

 

Los mexicanos pintados por sí mismos (1854-1855) et México y sus alrededores (1855-1856)

Vendredi 15 octobre 18: 30

Littérature et art graphique dans le romantisme mexicain : la définition nationale dans la première moitié du XIXe siècle.

Literatura y gráfica en el Romanticismo mexicano: la definición nacional en la primera mitad del siglo XIX

Communication de Claudia Alejandra Colosio García (El Colegio de San Luis, Mexique)

Conférence à distance par zoom, Université Bordeaux Montaigne. Projet EMILA

Au cours du XIXe siècle au Mexique, le processus de formation des lettres nationales a entraîné la collaboration d’écrivains et de lithographes, dont le travail ne se limitait pas à l’édition, mais s’étendait à la formation et à l’établissement de positions idéologiques. Leurs idées, adaptées et reformulées à partir de la pensée européenne, ont été adaptées à l’époque et aux circonstances sociales très instables lorsque la formulation éthique et esthétique de l’identité mexicaine a pris une grande importance. Les médias imprimés (magazines, journaux, brochures, livres, dépliants et prospectus) ont diffusé ces réflexions à travers la littérature et les arts graphiques. Les collections de types et de paysages Los mexicanos pintados por sí mismos (1854-1855) et México y sus alrededores (1855-1856) sont deux des plus grands représentants des liens intermédiaires de cette période.

Durante el siglo XIX mexicano, el proceso de formación de las letras nacionales propició la mancuerna de escritores y litógrafos, cuya labor no se limitó a la empresa editorial; se extendió a conformar y fijar posturas ideológicas. Sus ideas, adaptadas y reformuladas desde el pensamiento europeo, se adecuaron al tiempo y las convulsas circunstancias sociales del país, donde cobró gran importancia la formulación ética y estética del ser mexicano. Los medios impresos (revistas, periódicos, folletos, libros y hojas y volantes) fueron difusores de tales reflexiones mediante la literatura y las artes gráficas. Las colección de tipos y paisajes Los mexicanos pintados por sí mismos (1854-1855) y México y sus alrededores (1855-1856) son dos de los mayores exponentes de los vínculos intermediales de este momento.

Sur les traces du peintre Ricardo Grau

Conférence de Rosmeliz ALVA ZAPATA doctorante AMERIBER-Université Bordeaux Montaigne, en mission dans le cadre du projet ECOS Nord-Pérou, à l’invitation de l’historien de l’art Fernando Villegas Torres (Universidad Nacional Mayor de San Marcos): Sur les traces du peintre contemporain Ricardo Grau (Bordeaux 1907-Lima, 1970). Vendredi 13 août 2021, 17:00 Lima via zoom et FB.

Les travailleurs du cuir de Hasparren en Amérique latine : histoire d’une tradition migratoire

Séminaire EMILA   – EA 3656 AMERIBER

Communication de Beñat Çuburu Ithorotz (doctorant UBM-UPV, PRCE IUT Bayonne)

Vendredi 21 mai, 18:30  zoom

Les travailleurs du cuir de Hasparren en Amérique latine : histoire d’une tradition migratoire

Los trabajadores del cuero de Hasparren en América latina : historia de una tradición migratoria

Beñat Çuburu Ithorotz expose ses recherches doctorales sur l’émigration professionnelle dans l’univers de la tannerie et du travail du cuir, du Pays Basque, au départ d’Hasparren vers différents pays d’Amérique latine.

 

Histoire de l’émigration religieuse au Chili : María Paz Valdes sur les Filles de la Charité.

Séminaire vendredi 11 juin, 18:30 – Zoom. Article en ligne.

Blanches colombes au Chili : les  filles de la Charité de Saint-Vincent de Paul dans les hôpitaux chiliens au XIXe siècle. Article en ligne de Maria Paz Valdes.

María Paz Valdes della Maggiora  (Universidad de los Andes):  Palomas Blancas en Chile: Las Hijas de la Caridad de San Vicente de Paul y su trabajo en los hospitales chilenos durante el siglo XIX

La presentación introduce la temática de investigación de la presente tesis doctoral en curso. Basada en documentación histórica original la ponencia analiza el trabajo realizado por la congregación de origen francés de las Hijas de la Caridad de San Vicente de Paul en los hospitales chilenos durante el siglo XIX observando sus aportes al desarrollo de la salud pública del país y los inicios de la profesionalización de la enfermería.

María Paz Valdés della Maggiora es Licenciada y Magister en Historia por la Universidad de los Andes Chile. Prepara un Doctorado en Historia por la Universidad de los Andes Chile, y es becaria ANID (becas estatales para el desarrollo de la ciencia en Chile).

 

Costumes et types péruviens: les trésors légués par Léonce Angrand sur le Pérou

Pourquoi s’intéresser  aux aquarelles de Léonce Angrand, dans le cadre du séminaire bordelais de recherches américanistes sur les traces des émigrants français en Amérique Latine?  Le peintre est subjectif dans son choix des sujets de représentations, il représente ce qui l’attire, ce qui distrait son attention.

Les aquarelles du fonds Angrand de la Bibliothèque Nationale constitue un ensemble extraordinaire qui est accessible en ligne sur la plate-forme Gallica tandis que les carnets de dessin, les  livres et les manuscrits sont conservés par le département des Estampes et Photographies depuis la disparition du diplomate en 1886.

Un premier article  faisant suite au zoom  du 12 mars 2021 complète la biographie de Léonce Angrand et explore le premier album de “Costumes péruviens” et ses liens avec les aquarelles de Francisco Fierro et Ignacio Merino. Les deux dernières aquarelles de l’album présentent plusieurs originalités dans la représentation d’une société péruvienne qui apparaît singulièrement diverse et libérale.

Le second album entièrement signé par le diplomate français et également en ligne sur Gallica de “Costumes péruviens” (et “costumbres peruanas” ) présente des scènes de la vie quotidienne, caractérisées par la présence féminine et enfantine dans les rues, l’opulence des carrosses et la précarité des va-nu-pieds. On trouve dans le second album et le second article d’Isabelle Tauzin,  les aquarelles de la fête d’Amancaes (un enlèvement de Sabines péruviennes, plutôt qu’une joyeuse rencontre),  le tirage au sort avant le combat de coqs, et beaucoup d’autres choses vues, qui deviendront ensuite les motifs des premières photographies exotisantes des studios Maunoury et Courret à partir des années 1860, à destination de la presse illustrée européenne et des négociants de passage à Lima.

Cf. Les albums de Costumes péruviens du fonds Léonce Angrand (1/2)

Les albums de « Costumes péruviens » du fonds Léonce Angrand (2/2)

Patrimoine de l’émigration française au Mexique

Hélène Homps, directrice du Musée de la Vallée de l’Ubaye, et Ana Marianela Porraz doctorante en architecture, ont participé au Séminaire EMILA “Migrations et archives entre le Mexique, le Pérou et la France du XIXe au XXIe siècle” en ligne lundi 30 novembre. Elles ont partagé leurs analyses et compétences en matière de documentation sur l’histoire de l’émigration en Amérique latine, à partir de l’histoire des Barcelonnettes, dont le fonds de l’architecte Marcon, objet de la thèse d’architecture de A.M. Porraz. Le musée de Barcelonnette en partie consacré à l’émigration au Mexique est installé dans  la Villa La Sapinière qui fut la propriété d’Antoine Signoret.

Les collections sur l’émigration sont organisées suivant 3 thématiques : patrimoine architectural, vie de l’émigrant, découverte du pays d’accueil comme le précise Hélène Homps dans l’article passionnant “Archive de l’émigration ou la mémoire des entrepreneurs ubayens...” (2004), article complété par une présentation de l’association Raices francesas au Mexique.

Plusieurs musées départementaux organisent occasionnellement des expositions  comme celui de la Vallée de l’Ubaye. Champlitte conserve ainsi en Haute-Saône la trace des villageois partis au Mexique, Espalion des Aveyronnais partis en Argentine

Basques, Béarnais et Gascons espèrent aussi que ces histoires anciennes qui font partie du patrimoine régional de la Nouvelle-Aquitaine trouveront un espace  d’exposition public dans le prolongement des recherches réalisées par le projet régional EMILA.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search