Images et représentations du Pérou en France, 1821-2021

Vendredi  12 novembre et samedi 13 novembre 2021 au Musée d’Aquitaine.

Prof. Isabelle Tauzin-Castellanos Projet EMILA Ecritures Migrantes Latino-américaines, Université Bordeaux Montaigne.

Participation sur inscription.

Programme au format PDF

Le colloque international « Images et représentations du Pérou en France, 1821-2021 » vise à explorer les deux siècles d’histoire politique et sociale, culturelle et artistique à partir d’images populaires, de peintures, de photographies, de films, de lettres, de multiples témoignages recueillis à partir des premières décennies de l’Indépendance du Pérou. 4 sessions sont ouvertes au public sur deux journées organisées au Musée d’Aquitaine: Indépendance, Résistance : images croisées entre la France et le Pérou – De la révolution de 1848 à la Belle Époque – Les peintres péruviens et les années folles européennes – D’un centenaire à l’autre, de l’Amazonie à Paris. Le colloque est organisé à l’occasion de la première année du projet ECOS Nord « Indépendance du Pérou : migrations françaises et influences mutuelles. Un long siècle d’histoire du Pérou (1821-1924) ». Cette manifestation scientifique accueille vingt conférenciers français et péruviens et est soutenu par l’Ambassade de France au Pérou, le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (IUF – ECOS Nord), le CONCYTEC et ProCiencia Perú,  et s’inscrit dans le cadre du programme EMILA, Ecritures Migrantes Latino-Américaines financé par la Région Nouvelle-Aquitaine et des activités scientifiques de recherche et valorisation de l’Université Bordeaux Montaigne, AMERIBER en partenariat avec le Musée d’Aquitaine et la Ville de Bordeaux.

Comité d’organisation : Rosmeliz Alva Zapata (lectrice, doctorante, Université Bordeaux Montaigne) ; Carlos Estela-Vilela (Ater, doctorant, Université Bordeaux Montaigne) ; Maxime Fourcade (masterant, Université Bordeaux Montaigne) ; Isabelle Tauzin-Castellanos (professeure des universités, Université Bordeaux Montaigne, porteur du projet ECOS –Nord,Pérou)

Comité scientifique : Alvar de la Llosa (professeur, Université Lyon II), Catherine Heymann (professeure émérite, Université Paris Nanterre), Élodie Vaudry (conseillère scientifique, Centre Allemand d’Histoire de l’Art – DFK Paris), Marcel Velázquez Castro (professeur Universidad Nacional Mayor de San Marcos, co-porteur du projet ECOS Pérou).

El congreso internacional “Imágenes y representaciones del Perú en Francia, 1821-2021” propone explorar dos siglos a partir de imágenes populares, pinturas, fotografías, películas, cartas y múltiples testimonios desde la Independencia del Perú. Se centrará en la historia visual compartida entre Francia y Perú con ponencias sobre las hermanas Izcué, las hermanas Truel, el estudio fotográfico de Eugenio y Aquiles Courret, los pintores Daniel Hernández, Alberto Lynch, Julia Codesido, los hermanos Juan Manuel y José Félix Cárdenas Castro. La historia diplomática, social y cultural también estará evocada con trabajos sobre el encargado de negocios Chaumette des Fossés y  sobre el liberal Juan Bustamante. Este evento científico acoge unos veinte ponentes franceses y peruanos y cuenta con el apoyo de la Embajada de Francia en Perú, el Ministerio de Educación Superior, Investigación e Innovación, el CONCYTEC y ProCiencia Perú.

 

 

De l’émigration en Amérique latine à la crise migratoire: table des matières

Table des matières/Índice

Introduction

Première partie : L’émigration en Amérique latine au cours du long XIXe siècle : recrutements et migrations collectives

Claude Mehats Samuel Lafone et Alfred Bellemare, détonateur et promoteur de l’émigration basque vers le Rio de la Plata

Isabelle Tauzin-Castellanos Les agents d’émigration à Bordeaux

Beñat Çuburu Émigrer au Mexique à quinze ans. Présentation de la correspondance de Jean-Baptiste Lissarague (1902-1906)

Maryse Esterle L’autre et le lointain : étrangers/émigrés, regards croisés en Béarn à travers la presse locale

Carmela Maltone Les pionniers italiens au Brésil et en Argentine au XIXe siècle. Itinéraires et mémoire

Deuxième partie : Projets individuels et représentations dans le pays d’accueil

Ronald Soto Quiros Victor Herran et la promotion d’un projet pour le Costa Rica (1849-1854)

Alexis Medina De la Lorraine à Quito : Sébastien Wise, ingénieur et scientifique au service de l’Équateur (1843-1863)

Carlos Estela Vilela « Indios » et « incas » : les types indigènes dans la photographie d’Émile Colpaert, explorateur français à Cuzco

Bernard Lavallé André Cazaux l’Indien béarnais : l’émigration dans la pampa du témoignage à la création littéraire selon Alfred Ébelot

Rosmeliz Alva Zapata Sur les traces du peintre péruvien Ricardo Grau

Troisième partie : Des représentations médiatiques au parcours sémiotique : migrations/migration

Marluza Da Rosa La construction de l’image des migrants au Brésil : interroger les dispositifs victimaire et médiatique

Glaucia Muniz Proença Lara Migrations contemporaines et récits de vie en France et au Brésil

Valériane Mistiaen Modalités discursives sur l’immigration à la télévision belge : une comparaison de chaînes publique et commerciale

Laura Ascone Immigration et internet : le processus de distanciation dans le discours de haine contre les migrants sur YouTube

Maxime Fabre Traces du passage : le « phénomène migratoire » au prisme de la photographie de presse

Claire Courtecuisse La présence des migrants dans les espaces ruraux en France: une inversion des représentations par les médias ?

Sémir Badir Migration : du mot au concept politique et journalistique. Un parcours sémiotique

 

De l’émigration en Amérique latine à la crise migratoire

Direction de l’ouvrage: Isabelle Tauzin-Castellanos. Cairn  éditions, Morlaàs, 2021.

ISBN : 9782350689241.

Plus de 200.000 émigrants ont quitté les ports de la Nouvelle-Aquitaine pour l’Argentine ou l’Uruguay, le Brésil ou le Mexique, le Pérou ou le Chili au cours du XIXe siècle.  Aujourd’hui, cette mémoire de l’émigration est oubliée dans les débats sur la question migratoire marqués par la xénophobie.

L’ouvrage dirigé par Isabelle Tauzin, propose aux lecteurs de rapprocher le passé  de l’émigration française en Amérique latine et le présent de la crise migratoire, grâce à de multiples exemples des contributeurs tirés des archives publiques, des correspondances privées et de la presse quotidienne française et étrangère.

Organisé en 3 parties (L’émigration en Amérique latine au cours du long XIXe siècle : recrutements et migrations collectives- Projets individuels et représentations dans le pays d’accueil-Des représentations médiatiques au parcours sémiotique : migrations/migration), De l’émigration en Amérique latine à la crise migratoire s’adresse à tous, érudits ou engagés dans la réalité contemporaine, et aussi aux descendants de ces oubliés de l’histoire,  à la recherche d’aïeux  partis au loin ou éblouis par le sentiment de retrouver la terre des ancêtres, à dix mille kilomètres de l’Amérique latine, à l’occasion de leur pèlerinage en France.

Lien pour commander l’ouvrage auprès de l’éditeur

Table des matières en ligne

 

Emigration en Argentine

 6e Semaine de l’Amérique latine et des Caraïbes à Bordeaux

Mardi 20 octobre 2020 – 18 :00-20 :00  Institut Cervantès – Cours de l’Intendance, Bordeaux.

Lo que me contó abuelito – Histoires argentines de Béarnais émigrés

Projection de documentaire (61mn) suivie de débat. Film produit par CREAV – Communication (Pau).

Pendant le XIXe siècle et le début du XXe, environ 120 000  Béarnais  sont partis chercher une vie meilleure en Argentine. À partir de rencontres avec leurs descendants, le film nous fait découvrir l’itinéraire de ces émigrants. Langues : Français, Castillan et Occitan – Sous-titres français.

Le débat permet de dialoguer avec les producteurs du documentaire représentants l’association Béarn Argentina : Dominique Gautier et  Agnès Lanusse.   Quelques lignes de compte rendu…

Les témoignages apportent  un éclairage sur le besoin de retrouver des racines, de retisser des liens avec les familles de part et d’autre de l’Atlantique. Au regard des débats qui animent aujourd’hui la politique, l’économie et les sciences sociales sur la question de l’immigration, il est bon de rappeler que la France a vu partir des centaines de milliers d’hommes, de femmes, d’enfants, paysans, ouvriers, artisans pour aller chercher une vie meilleure dans des territoires dont ils ignoraient tout.  

Agnès Lanusse sur les pas de ses ancêtres présentera à Bordeaux le projet du film, le cinéaste Dominique Gautier  expliquera les aléas de la réalisation. La présentation de « Lo que me contó abuelito », s’inscrit dans le cadre du projet scientifique régional soutenue par la Nouvelle-Aquitaine : EMILA, Ecritures Migrantes Latino-Américaines, histoires et traces de/en Nouvelle-Aquitaine.