Migraciones, viajes y transferencias culturales. Huellas de movilidades entre México, Centroamérica, Francia y España (1821-2021)

L’ouvrage est issu du congrès à distance organisé à Bordeaux en juillet 2020 et qui a réuni pour la première fois, du fait de la pandémie de nombreux universitaires mexicains ainsi que d’autres nationalités, autour du projet EMILA. Le congrès faisait suite à un colloque organisé à l’Institut Mora de Mexico par Ana Rosa Suarez Mora et Isabelle Tauzin en juin 2019 et à une autre manifestations scientifique organisée à Bordeaux en juillet 2016, aboutissant à un livre édité par Efrén Ortiz Dominguez de  la Universidad Veracruzana en 2019. Ce volume publié par le fonds éditorial de la Sede del Pacifico Universidad de Costa Rica, grâce à l’historien franco-costaricain Ronald Soto-Quiros, est illustré par la reproduction d’un tableau original d’Elena Poniatowska Amor en référence à sa généalogie maternelle, entre le Mexique et l’Europe.

Les migrations transatlantiques, la colonisation du XIXe siècle, les déplacements forcés lors de l’intervention française au Mexique, les réseaux migratoires entre la France et le Mexique, les transferts culturels, les voyages, l’autofiction, les représentations littéraires et artistiques sont étudiées à partir de sources originales en espagnol, chroniques, journaux de bord, et autres récits mémoriels, évoquant l’exil entre la France et le Mexique dans les deux sens, et également l’Espagne et le Costa Rica, avec une attention particulière à l’histoire régionale (la navigation transatlantique avec le Mexique, les circulations entre Bordeaux et Veracruz et Mexico depuis l’Indépendance de 1821). Accès du texte en ligne sur HAL – Acceso online. 

Table des matières Continuer la lecture de « Migraciones, viajes y transferencias culturales. Huellas de movilidades entre México, Centroamérica, Francia y España (1821-2021) »

Migraciones, viajes y transferencias culturales: huellas de movilidades entre México, Centroamérica, Francia y España (1821-2021)

Présentation des résultats du congrès de juillet 2020: un ouvrage collectif publié sur les transferts culturels, les migrations, les voyages entre le  Mexique, l’Amérique Centrale, la France et l’Espagne.

Le rendez-vous avec les auteurs est prévu lundi 10 octobre, 16 : 30 – 18 :00  à la  Maison de la recherche, salle des thèses, Université Bordeaux Montaigne

Dans le cadre du projet EMILA l’ouvrage issu des échanges entre chercheurs européens et latino-américains a été préparé  par Ronald Soto Quiros (Université de Bordeaux) et Isabelle Tauzin-Castellanos (Université Bordeaux Montaigne). Les éditeurs remercient l’écrivaine franco-mexicaine Elena Poniatowska auteure de la peinture qui illustre l’ouvrage, tableaux dont l’origine est expliquée dans le volume collectif.

Communications de

Manuel Santirso (Université Autonome de Barcelone) : ¿Frontera o puente? El primer exilio español en Francia 1830-1852  

Mónica Cárdenas (Université de La Réunion) : La construcción del yo en la literatura de viajes y el exilio siglos XIX-XXI

 

De l’émigration en Amérique latine à la crise migratoire

Direction de l’ouvrage: Isabelle Tauzin-Castellanos. Cairn  éditions, Morlaàs, 2021.

ISBN : 9782350689241.

Plus de 200.000 émigrants ont quitté les ports de la Nouvelle-Aquitaine pour l’Argentine ou l’Uruguay, le Brésil ou le Mexique, le Pérou ou le Chili au cours du XIXe siècle.  Aujourd’hui, cette mémoire de l’émigration est oubliée dans les débats sur la question migratoire marqués par la xénophobie.

L’ouvrage dirigé par Isabelle Tauzin, propose aux lecteurs de rapprocher le passé  de l’émigration française en Amérique latine et le présent de la crise migratoire, grâce à de multiples exemples des contributeurs tirés des archives publiques, des correspondances privées et de la presse quotidienne française et étrangère.

Organisé en 3 parties (L’émigration en Amérique latine au cours du long XIXe siècle : recrutements et migrations collectives- Projets individuels et représentations dans le pays d’accueil-Des représentations médiatiques au parcours sémiotique : migrations/migration), De l’émigration en Amérique latine à la crise migratoire s’adresse à tous, érudits ou engagés dans la réalité contemporaine, et aussi aux descendants de ces oubliés de l’histoire,  à la recherche d’aïeux  partis au loin ou éblouis par le sentiment de retrouver la terre des ancêtres, à dix mille kilomètres de l’Amérique latine, à l’occasion de leur pèlerinage en France.

Lien pour commander l’ouvrage auprès de l’éditeur

Table des matières en ligne

 

Diccionario Los vascos de Francia en Chile

Publication de Patricio Legarraga

 Los vascos  de Francia en Chile

Tome I- Histoire 1e partie

Tome 1 – Histoire 2e partie

Tome I Histoire, 3e partie

tome II: Dictionnaire  Los vascos de Francia en Chile  Abbadie-Currutchet

Dictionnaire Abadie-Curutchet

Plus d’informations  et autres volumes : patricio.legarraga[at]gmail.com

Representaciones internas y miradas externas sobre el Perú y la América Andina. Del Virreinato al Novecientos, Isabelle Tauzin

Le présent ouvrage contribue à une révision pluridisciplinaire de deux cents ans d’histoire culturelle et sociale des pays andins au moment où le Pérou s’apprête à fêter le bicentenaire de son indépendance. Les sources consultées par les auteurs de ce volume collectif sont peu connues, voire inédites : il s’agit de correspondances, de mémoires, de chroniques, d’atlas, de récits de voyage parus en français ou en espagnol de l’époque coloniale au début du XXe siècle.

Histoire des (in)égalités ethno-raciales au Mexique, Amérique Centrale et Caraïbes (XVIIIe-XXIe siècle), Catherine Lacaze, Ronald Soto-Quirós, Ronny J. Viales Hurtado

Ce qui nous intéresse ici, c’est d’analyser de ce que nous pouvons strictement appeler « inégalités ethno-raciales », et de mener une discussion comparative non seulement en termes chronologiques mais aussi spatiaux. Autrement dit, évaluer les inégalités ethno-raciales dans le temps (depuis le XVIIIe siècle jusqu’à nos jours), mais aussi les particularités et ressemblances de cas entre différents espaces géographiques du monde latino-américain et plus précisément au Mexique, en Amérique Centrale et dans les Caraïbes.

À la croisée des empires, Bernard Lavallé

Depuis sa « découverte » en 1513 au-delà de l’isthme de Panamá par des conquistadors en quête d’une mythique mer du Sud, le Pacifique fait l’objet de toutes les convoitises. Grâce au voyage de Magellan quelques années plus tard, à la conquête des Philippines et à la colonisation des côtes américaines du Mexique au Chili, l’Espagne s’impose comme la maîtresse incontestée de cet « autre océan », porte d’entrée vers l’Asie. Mais les rivalités internationales sont féroces. Après la concurrence avec le Portugal autour du Japon, arrivent au XVIIe siècle les Hollandais de la Compagnie des Indes, puis les razzias sans merci des pirates et des corsaires anglais. Sans oublier l’irruption au XVIIIe siècle de navires marchands français attirés par l’argent du Pérou, et les partages coloniaux du XIXe siècle.Cette histoire du Pacifique, celle d’une lutte impitoyable entre empires, n’avait jusqu’à présent fait l’objet d’aucune étude globale.

Ouvrages

Bernard LAVALLÉ. Pacifique. À la croisée des empires. Paris, Éditions Vendémiaires, 2018, 360 p, ISBN : 978-2-36358-309-3, lien.

Catherine LACAZE, Ronald SOTO-QUIRÓS, Ronny J. VIALES HURTADO. Histoire des (in)égalités ethno-raciales au Mexique, Amérique Centrale et Caraïbes (XVIIIe-XXIe siècle). San José, Costa Rica, Universidad de Costa Rica, Vicerrectoría de Investigación : Centro de Investigaciones Históricas de América Central, 2019, 263 p, ISBN 978-9968-919-56-2, lien.

Isabelle TAUZIN. Representaciones internas y miradas externas sobre el Perú y la América Andina. Del Virreinato al Novecientos. Bordeaux, PUB, 2019, 365 p, ISBN : 979-10-300-0355-0 , lien.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search