Images et représentations du Pérou en France, 1821-2021

Vendredi  12 novembre et samedi 13 novembre 2021 au Musée d’Aquitaine.

Passe sanitaire obligatoire contrôlé à l’entrée du musée.

Prof. Isabelle Tauzin-Castellanos Projet EMILA Ecritures Migrantes Latino-américaines, Université Bordeaux Montaigne.

Participation sur inscription.

Programme au format PDF

Le colloque international « Images et représentations du Pérou en France, 1821-2021 » vise à explorer les deux siècles d’histoire politique et sociale, culturelle et artistique à partir d’images populaires, de peintures, de photographies, de films, de lettres, de multiples témoignages recueillis à partir des premières décennies de l’Indépendance du Pérou. 4 sessions sont ouvertes au public sur deux journées organisées au Musée d’Aquitaine: Indépendance, Résistance : images croisées entre la France et le Pérou – De la révolution de 1848 à la Belle Époque – Les peintres péruviens et les années folles européennes – D’un centenaire à l’autre, de l’Amazonie à Paris. Le colloque est organisé à l’occasion de la première année du projet ECOS Nord « Indépendance du Pérou : migrations françaises et influences mutuelles. Un long siècle d’histoire du Pérou (1821-1924) ». Cette manifestation scientifique accueille vingt conférenciers français et péruviens et est soutenu par l’Ambassade de France au Pérou, le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (IUF – ECOS Nord), le CONCYTEC et ProCiencia Perú,  et s’inscrit dans le cadre du programme EMILA, Ecritures Migrantes Latino-Américaines financé par la Région Nouvelle-Aquitaine et des activités scientifiques de recherche et valorisation de l’Université Bordeaux Montaigne, AMERIBER en partenariat avec le Musée d’Aquitaine et la Ville de Bordeaux.

Comité d’organisation : Rosmeliz Alva Zapata (lectrice, doctorante, Université Bordeaux Montaigne) ; Carlos Estela-Vilela (Ater, doctorant, Université Bordeaux Montaigne) ; Maxime Fourcade (masterant, Université Bordeaux Montaigne) ; Isabelle Tauzin-Castellanos (professeure des universités, Université Bordeaux Montaigne, porteur du projet ECOS –Nord,Pérou)

Comité scientifique : Alvar de la Llosa (professeur, Université Lyon II), Catherine Heymann (professeure émérite, Université Paris Nanterre), Élodie Vaudry (conseillère scientifique, Centre Allemand d’Histoire de l’Art – DFK Paris), Marcel Velázquez Castro (professeur Universidad Nacional Mayor de San Marcos, co-porteur du projet ECOS Pérou).

El congreso internacional “Imágenes y representaciones del Perú en Francia, 1821-2021” propone explorar dos siglos a partir de imágenes populares, pinturas, fotografías, películas, cartas y múltiples testimonios desde la Independencia del Perú. Se centrará en la historia visual compartida entre Francia y Perú con ponencias sobre las hermanas Izcué, las hermanas Truel, el estudio fotográfico de Eugenio y Aquiles Courret, los pintores Daniel Hernández, Alberto Lynch, Julia Codesido, los hermanos Juan Manuel y José Félix Cárdenas Castro. La historia diplomática, social y cultural también estará evocada con trabajos sobre el encargado de negocios Chaumette des Fossés y  sobre el liberal Juan Bustamante. Este evento científico acoge unos veinte ponentes franceses y peruanos y cuenta con el apoyo de la Embajada de Francia en Perú, el Ministerio de Educación Superior, Investigación e Innovación, el CONCYTEC y ProCiencia Perú.

 

 

Los mexicanos pintados por sí mismos (1854-1855) et México y sus alrededores (1855-1856)

Vendredi 15 octobre 18: 30

Littérature et art graphique dans le romantisme mexicain : la définition nationale dans la première moitié du XIXe siècle.

Literatura y gráfica en el Romanticismo mexicano: la definición nacional en la primera mitad del siglo XIX

Communication de Claudia Alejandra Colosio García (El Colegio de San Luis, Mexique)

Conférence à distance par zoom, Université Bordeaux Montaigne. Projet EMILA

Au cours du XIXe siècle au Mexique, le processus de formation des lettres nationales a entraîné la collaboration d’écrivains et de lithographes, dont le travail ne se limitait pas à l’édition, mais s’étendait à la formation et à l’établissement de positions idéologiques. Leurs idées, adaptées et reformulées à partir de la pensée européenne, ont été adaptées à l’époque et aux circonstances sociales très instables lorsque la formulation éthique et esthétique de l’identité mexicaine a pris une grande importance. Les médias imprimés (magazines, journaux, brochures, livres, dépliants et prospectus) ont diffusé ces réflexions à travers la littérature et les arts graphiques. Les collections de types et de paysages Los mexicanos pintados por sí mismos (1854-1855) et México y sus alrededores (1855-1856) sont deux des plus grands représentants des liens intermédiaires de cette période.

Durante el siglo XIX mexicano, el proceso de formación de las letras nacionales propició la mancuerna de escritores y litógrafos, cuya labor no se limitó a la empresa editorial; se extendió a conformar y fijar posturas ideológicas. Sus ideas, adaptadas y reformuladas desde el pensamiento europeo, se adecuaron al tiempo y las convulsas circunstancias sociales del país, donde cobró gran importancia la formulación ética y estética del ser mexicano. Los medios impresos (revistas, periódicos, folletos, libros y hojas y volantes) fueron difusores de tales reflexiones mediante la literatura y las artes gráficas. Las colección de tipos y paisajes Los mexicanos pintados por sí mismos (1854-1855) y México y sus alrededores (1855-1856) son dos de los mayores exponentes de los vínculos intermediales de este momento.