Vernissage de l’exposition Images de la diaspora basque en Amérique

Le vernissage de l’exposition préparée  dans le cadre du projet EMILA s’est déroulé jeudi 3 août 2023 en présence du maire d’Hendaye,  Kotte Ecenarro et de l’adjointe à la Culture et au Patrimoine, Michelle Mounios, et des organisateurs de l’exposition venus de l’université Bordeaux Montaigne aux côtés d’ Isabelle Tauzin-Castellanos, les chercheurs américanistes Beñat Cuburu et Carlos Estela, et dans le public Aurelia Arcocha, Maite Lassalle, Nara Perez Vila, Florence Serrano, Françoise Vigier… Vidéo en ligne du vernissage.

L’exposition se déroule sur deux sites hendayais du 2 août au 26 août, en accès libre: l’espace culturel  Mendi Zolan et parallèlement à la Médiathèque François Mitterrand :  la profusion de documents, de photos ont imposé ce dédoublement. Les deux parties d’Hendaye, la ville haute et la plage permettent de toucher un public plus large, les lecteurs de la médiathèque et les habitués des activités de l’espace culturel, ainsi que les visiteurs de passage, les vacanciers du mois d’août, les retournés comme des émigrants qui reviennent au pays basque natal en été.

Dans les deux espaces à Mendi Zolan et à la Médiathèque, des photos qui montrent le dépeuplement du Pays Basque provoqué par l’émigration au XIXe siècle, la tragédie des naufrages comme le Léopoldine Rose en 1842, les conditions de travail harassantes des émigrants, endettés par le voyage et obligés d’effectuer les tâches les plus malsaines pour se libérer de la dette, la consultation des archives de Montevideo, la rencontre avec des descendants qui ont confié leurs archives à Isabelle Tauzin (Marcel Loustau, Santiago Arca Henon, Mikel Ezkerro, Norma Diaz, Paul Mousqué, Patricio Legarraga…) l’accueil de l’ambassade de France en Uruguay, le centre basque français de Buenos Aires, le musée de Mar del Plata, les ressources du musée de Basse Navarre de Saint Palais, pour le Chili et le Mexique, les archives départementales de la Gironde et des Pyrénées Atlantiques, les photos de Beñat Cuburu auteur d’ Émigrer au Mexiqueà 15 ans, et le film « Parole de Basque », projeté  au cinéma d’Hendaye ont retenu l’attention de l’auditoire toute la soirée du 3 août.

Parmi les historiens qui ont aidé au succès de cette manifestation tout public: Hernan Otero spécialiste de l’émigration en Argentine, Oscar Alvarez Gila, professeur à l’université du Pays Basque (chaire d’histoire de l’Amérique), Raquel Idoate à Pampelune, historienne spécialiste des agents d’émigration de Navarre…

L’émigration était une vaste entreprise rentable et les Basques recherchés par les gouvernement latino-américains pour leur acharnement au travail ont fondé des familles dans le Rio de la Plata, mais aussi, au Pérou, – objet de la conférence du 22 août 2023 à la médiathèque d’Hendaye- aux États-Unis comme on peut l’observer à l’issue de l’exposition . L’exposition est une invitation à suivre l’itinéraire des bateaux qui descendaient jusqu’au Cap Horn avant de remonter vers la Californie à partir de la ruée vers l’or.

Des passeports et des cartes de séjour ainsi que des lettres et des photos de famille, les villas des Américains de retour tout cela  illustre l’importance de la diaspora basque.

L’immigration en Europe aujourd’hui est identique à la quête d’un avenir meilleur des dizaines de milliers de Basques partis entre 1820 et 1930, qui ont gardé en mémoire la terre des ancêtres.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search