Exposition de l’Amicale des Anciens Déportés d’Oranienburg-Sachsenhausen

Mardi 6 février – Vendredi 16 février 2024, 8 :30 – 19 :00 sur le site de l’université Bordeaux Montaigne – Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences Humaines Pessac. Ligne B, arrêt Montaigne Montesquieu.

Exposition sur le camp de concentration de Sachsenhausen mise à disposition par l’Amicale des Anciens Déportés de Sachsenhausen .

Au total, on estime qu’un peu plus de 200 000 hommes et femmes ont été déportés au KL Sachsenhausen dont la moitié y a trouvé la mort.

Des visites guidées de l’exposition sont proposées par les membres de l’Amicale des Anciens Déportés de Sachsenhausen.

Contacts: Amicale des Anciens Déportés,  Mireille et Bernard Cadiou

Gilles Russeil, Pôle médiation culturelle Bibliothèque Universitaire

Une conférence complète l’exposition ouverte au public sur le parcours de Madeleine Truel mardi 6 février à 18:00 à la Bibliothèque Universitaire par Isabelle Tauzin, Université Bordeaux Montaigne.

 

Madeleine Truel (Lima 1904, Sachsenhausen 1945)

Mardi 6 février – Vendredi 16 février 2024, 8 :30 – 19 :00

Exposition sur le camp de concentration de Sachsenhausen mise à disposition par l’Amicale des Anciens Déportés de Sachsenhausen Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences Humaines  Bordeaux Pessac. Ligne B, arrêt Montaigne Montesquieu. Des visites guidées de l’exposition sont proposées par les membres de l’Amicale des Anciens Déportés de Sachsenhausen.

Au total, on estime qu’un peu plus de 200 000 hommes et femmes ont été déportés au KL Sachsenhausen dont la moitié y a trouvé la mort.

Contact: Amicale des Anciens Déportés,  Mireille et Bernard Cadiou.

Conférence  mardi 6 février  18:00 Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences Humaines  Bordeaux Pessac. Ligne B, arrêt Montaigne Montesquieu.

Du Pérou au camp de la mort de Sachsenhausen : Madeleine Truel (1904-1945). Du retour en France à la déportation en Allemagne.

Isabelle Tauzin-Castellanos, membre honoraire de l’Institut Universitaire de France, Université Bordeaux Montaigne, évoquera les documents recueillis auprès de la famille en France et au Pérou et qui permettent de comprendre l’itinéraire des soeurs Truel. Les Truel et les Larrabure ont émigré à Lima au XIXe siècle; les enfants sont revenus en France en 1924. Auteure de L’enfant du métro avec sa soeur cadette, Madeleine Truel  n’a pas survécu aux Marches de la Mort, évacuation forcée des camps de concentration.

 

 

 

L’émigration pyrénéenne aux Amériques (XIXe au XXe siècles)

Au XIXe et XXe siècle, les Pyrénéens émigrent en nombre outre-Atlantique en quête d’une vie meilleure. L’exposition proposée par l’AME (Association pour la Mémoire de l’Émigration) et le projet EMILA – Université Bordeaux Montaigne explore les raisons de ces départs, le financement, le transport, l’accueil, l’installation et la vie en Amérique…

Un cycle de conférences et de projections accompagne l’exposition visible du vendredi 19 janvier 2024 à 10:00 au dimanche 17 mars 2024 à 13:0, à la  Médiathèque André-Labarrère (Pau)

Contact: Lili Casassus, présidente de l’AME.

Reportage de FR3 sur l’exposition préparée par l’AME

 

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search