Joseph Mendiague, le cordonnier-improvisateur basque en Uruguay

Auteur: Beñat Çuburu-Ithorotz

Dans le cercle des bertsularis (improvisateurs en langue basque), Joseph Mendiague est l’un des plus remarquables car toute sa poésie a été produite en Uruguay où il avait émigré. Pratiquement inconnu au Pays basque jusqu’à ce que Piarres Xarriton le sorte de l’oubli, il était cependant très populaire dans le milieu de la diaspora basque.

Son père François étant douanier, Joseph Mendiague naquit aux Aldudes (Basse-Navarre) le 27 avril 1845. Il était le neuvième enfant d’une famille qui allait en compter quatorze mais la mortalité infantile étant très élevée à l’époque, seuls sept d’entre eux survécurent. En 1848, François Mendiague démissionna du corps des douanes et vint s’installer comme aubergiste à Hasparren, une commune où il avait déjà été nommé comme douanier une quinzaine d’années auparavant entre 1835 et 1838. Joseph Mendiague et sa femme Catherine Larregain avaient habité la maison Guardatea et les trois premiers enfants du couple y naquirent. La famille vécut les premières années dans différentes maisons au quartier Zelai puis elle s’installa au centre-ville où le couple prit la gérance du bar Dukiania pour compléter la retraite de douanier de François Mendiague.

Continuer la lecture de « Joseph Mendiague, le cordonnier-improvisateur basque en Uruguay »

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search