Les Courret: photographes charentais dans la Mémoire du Monde de l’UNESCO

Le couple des frères photographes Achille et Eugène Courret, originaires de Charente, dans le sud-ouest de la France, est essentiel à l’histoire de la photographie péruvienne. Leur nom est associé à soixante-dix ans d’images immortalisant les événements clés de l’histoire nationale, les transformations urbaines de Lima et les personnes qui y ont vécu ou l’ont visitée. Les photographies diffusées par le célèbre studio de la rue Mercaderes ont été produites entre le milieu du XIXe siècle et le premier tiers du siècle suivant.

Une grande partie de ses plaques de verre – environ 50 000 – sont conservées par la Bibliothèque Nationale du Pérou et correspondent principalement à des portraits d’hommes politiques, de militaires, d’intellectuels et de commerçants. Plus de la moitié d’entre elles ont été déclarées patrimoine culturel de la nation péruvienne en 2021. Très récemment -cette année- ces 30693 plaques ont été ajoutées au registre Mémoire du monde de l’UNESCO.

Il s’agit de la troisième inscription du Pérou sur cette liste, ce qui le place en 43e position dans le classement des pays. La notice descriptive qui accompagne l’inscription au registre souligne l’unicité de ces négatifs, leur importance pour l’étude de la diffusion des images qu’ils contiennent et leur diversité. De même, cette collection, considérée comme “la plus complète des collections photographiques péruviennes”, constitue une source précieuse pour l’étude non seulement de la technique photographique mais aussi des migrations et de transferts culturels sur une période assez longue.

Carlos Estela Vilela (Université Bordeaux Montaigne)

De Eugenio Courret a Julia Codesido [Conversatorio]

El pasado martes, 18 de abril de 2023, en el flamante edificio Nos de la Pontificia Universidad Católica del Perú – PUCP, en Lima (Perú), la profesora Isabelle Tauzin-Castellanos  y el doctorando Carlos Estela-Vilela participaron del conversatorio “De los álbumes de Eugenio Courret a las pinturas de Julia Codesido: miradas indigenistas” organizado por la Maestría en Historia del Arte – PUCP y el Instituto Riva-Agüero PUCP.

Esta colaboración fue posible gracias a Cécile Michaud, responsable de la Maestría. Participaron en el evento Claudio Mendoza (Jefe del Museo de Artes y Tradiciones Populares del IRA) y Jorge Lossio (Director del IRA)

 

 

 

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search